Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"En France, on censure les émotions dans la presse"

En savoir plus

POLITIQUE

"Les Français ne veulent pas du match retour Sarkozy-Hollande"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Hubert Védrine : "L'Europe doit élaborer une politique à la hauteur du drame des migrants"

En savoir plus

FOCUS

Guatemala : scandale de corruption en toile de fond de la présidentielle

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 1)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 2)

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Enseignement : le retour de la morale à l'école

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rencontre avec le quator gallois Stereophonics

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculteurs, une colère sans mots"

En savoir plus

Moyen-orient

Sept civils tués par balles à Homs et près de Damas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/10/2011

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, sept civils ont été tués en Syrie ce vendredi. Des manifestations appelant à la chute du régime ont lieu à travers tout le pays en dépit d'un important déploiement des forces de sécurité.

AFP - Sept civils ont été tués par balles vendredi en Syrie, dont trois près de Damas, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH, basé en Grande-Bretagne).

Trois civils ont été tués, dont deux par des tireurs embusqués, à Douma, près de Damas, annoncé l'OSDH dans un communiqué.

l'irrésolution de l'onu

Par ailleurs, "quatre civils, dont deux hommes âgés, ont été tués dans le quartier de Bab Sibaa à Homs" dans le centre de la Syrie, selon l'OSDH, qui a ajouté qu'au moins 25 autres personnes avaient été blessées dans cette ville située à 160 km au nord de Damas.

Des manifestations appelant à la chute du régime "ont eu lieu dans la plupart des quartiers de Homs", un des foyers de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad où des tirs nourris et des explosions étaient entendus dès la mi-journée, a affirmé l'OSDH.

En outre, les forces de sécurité ont tiré pour disperser une manifestation massive à Maaret al-Noumane, dans la région d'Idleb, près de la frontière turque, blessant cinq personnes.

Elles y ont également pris d'assaut une mosquée où les manifestants s'étaient réfugiés. En dépit d'un "important déploiement d'agents de sécurité et de l'arrivée de renforts", les manifestants sont sortis de plusieurs mosquées appelant à la chute du régime et exprimant leur soutien au Conseil national syrien (CNS), principal mouvement d'opposition.

A Deir Ezzor (est), les tirs de balles résonnaient dans plusieurs rues où des centaines de manifestants étaient sortis après la prière musulmane hebdomadaire.

Les militants pro-démocratie restent déterminés à obtenir la chute du régime du président Assad: ils ont appelé sur Facebook à manifester de nouveau vendredi sous le slogan "le Conseil national syrien (CNS) est notre représentant, à moi et à toi et celui de tous les Syriens".

La répression du mouvement de contestation du régime du président Bachar al-Assad a fait, selon l'ONU, plus de 2.900 morts depuis le 15 mars en Syrie, où douze personnes ont encore été tuées jeudi dans des heurts entre soldats et déserteurs.

Première publication : 07/10/2011

  • SYRIE

    Près de 3 000 personnes tuées depuis le début de la répression, selon l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE

    Al-Assad peut compter sur le soutien indéfectible de Moscou et Pékin

    En savoir plus

  • SYRIE

    Quand le régime de Damas poursuit ses opposants hors des frontières syriennes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)