Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

SPORT

Les All Blacks face à la "grinta" argentine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/10/2011

Grands favoris de leur Coupe du monde, les All Blacks jouent, dimanche (9h30 heure française) leur quart de finale face à des Argentins qui n'ont rien à perdre.

AFP - Les All Blacks jouent dimanche (20h30 locales, 09h30 françaises) leur quart de finale de Coupe du monde face à l'Argentine avec sur leurs épaules 24 ans d'attente et les questions d'une nation qui s'interroge sur leur capacité à décrocher un titre mondial.

Après un chemin de quatre ans, voilà les All Blacks dans le dernier virage. Première équipe du Mondial qualifiée après quatre victoires bonifiées en quatre matches, ils l'avaient abordé en tête. Puis l'horizon s'est assombri.

Dimanche dernier, Dan Carter, leur demi d'ouverture et maître à jouer, meilleur marqueur de la planète (1250 points) et mondialement reconnu pour son talent, a dû déclarer forfait pour la suite de la compétition, blessé aux ischio-jambiers.

Cette semaine, le capitaine Richie McCaw, l'autre clé de voûte de l'équipe et idole du pays, ne s'est pas entraîné en raison de douleurs au pied droit, qui avait été opéré d'une fracture de fatigue en février. Les pessimistes y voient un bégaiement de l'histoire.

En 2007, la semaine précédant le quart de finale face au XV de France, Carter ne s'était pas entraîné, touché à un mollet. Titularisé pour le match, il avait quitté la pelouse à la 56e minute. Vingt-quatre minutes plus tard, les All Blacks étaient éliminés (20-18)...

Les optimistes estiment que leur équipe, qui s'est attachée depuis à "prévoir l'imprévu", ne peut pas commettre les mêmes erreurs. Encore moins face à une équipe qui ne l'a jamais battue en treize confrontations (12 victoires, un nul).



"La pression est sur eux"


Mais les questions sont là: Colin Slade, le remplaçant de Carter, qui fêtera dimanche seulement sa dixième sélection, a-t-il l'étoffe d'un patron? McCaw qui a assuré samedi qu'il était "en état de jouer" l'est-il vraiment? Le N.8 Kieran Read, qui n'a joué que 50 minutes la semaine dernière après une blessure à une cheville, tiendra-t-il? Sonny Bill Williams, titularisé à l'aile en raison des blessures de Dagg, Kahui et Guilford, sera-t-il solide sous les chandelles-test que devraient lui envoyer les Argentins?

L'entraîneur Graham Henry a mis dans la balance toute l'expérience (Mealamu, Woodcock, Thorn, Weepu, Nonu, Smith, Muliaina, qui fêtera sa 100e sélection) et le talent (Whitelock, Kaino, S.B. Williams) dont il dispose pour tuer dans l'oeuf la furia des Argentins, qui rendent aux All Blacks six places au classement mondial (7e).

"Les matches de Coupe du monde apportent toujours un supplément de patriotisme et de nationalisme qu'on ne trouve pas dans les matches internationaux traditionnels", prévient l'entraîneur-adjoint néo-zélandais Wayne Smith.

Cette fibre affective anime les Pumas plus que toute autre équipe que ce soit en défense, où ils présentent selon Smith "un des meilleurs bilans depuis deux Coupes du monde", et en attaque, comme l'a montré leur essai à sept minutes de la fin face à l'Ecosse qui les a quasiment qualifiés (13-12) pour les quarts de finale.

"On sait qu'on peut tenir ces matches difficiles, et c'en est un face aux All Blacks, dans un lieu mythique, l'Eden Park. Toute la pression est sur eux", estime le pilier Rodrigo Roncero.

Cinq ans après leur dernière confrontation, quatre ans après leur troisième place du Mondial-2007, les Argentins n'ont rien à perdre. Au contraire des All Blacks.


 

Première publication : 08/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    La France se rachète en battant l'Angleterre et file en demi-finale

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Victoire sans bavure des Gallois sur l'Irlande

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Pas de confrontation Nord - Sud au programme des quarts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)