Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

SPORT

La France se rachète en battant l'Angleterre et file en demi-finale

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/10/2011

Pour la première fois de l'Histoire, les Français ont battu l'Angleterre en quarts de finale de la Coupe du monde (19-12). Les Bleus, qui avaient mal débuté ce Mondial, retrouveront au prochain tour le Pays de Galles, samedi 15 octobre.

AFP - L'Angleterre, sacrée en 2003 et finaliste en 2007, a été poussée vers la sortie de la Coupe du monde de rugby, par la France, victorieuse (19-12) en quarts de finale, samedi à Auckland.

"On est amèrement déçus", a résumé Martin Johnson, l'entraîneur du XV de la Rose, qui sera absent du dernier carré pour la première fois depuis 1999.

Cette année-là, les Anglais, avec un deuxième ligne nommé... Martin Johnson, avaient été battus par l'Afrique du Sud (44-21), et victimes notamment de cinq drops de l'ouvreur Jannie De Beer, un record international qui tient toujours.

Douze ans plus tard, les Anglais ont été défaits par des Français hyper-réalistes, qui ont saisi la plupart de leurs occasions, notamment en première période, à l'issue de laquelle ils menaient largement (16-0), grâce notamment à deux essais de l'ailier Vincent Clerc (22) et de l'arrière Maxime Médard (30).

Moribonds depuis le début du Mondial, les Français ont été très loin des visages affichés lors des deux derniers matches perdus face à la Nouvelle-Zélande (37-17) et surtout face à la modeste équipe des Tonga (19-12), le 1er octobre.

Battus en demi-finale des deux dernières éditions par les Anglais, (24-7) en 2003 et (14-9) en 2007, ils ont cette fois l'occasion d'accéder à la finale, comme en 1987 et 1999. A condition de battre le pays de Galles, en demi-finales, le samedi 15 octobre à Auckland.

"Des instants rares"

"Il faut maintenant savoir si cette équipe a envie d'imiter ses illustres devancières ou bien d'écrire sa propre histoire", a lâché l'entraîneur Marc Lièvremont, dans une allusion à l'irrégularité chronique du XV de France à travers le temps.

Face aux Gallois, et même au-delà, les Français ont quelques beaux arguments à avancer, notamment une mêlée solide, et une troisième ligne Dusautoir-Harinordoquy-Bonnaire, royale. Mais aussi un état d'esprit retrouvé et un collectif qui a surmonté les épreuves.

"Beaucoup de joueurs se sont rendu compte qu'ils passaient à côté d'une chance extraordinaire. Que jouer une Coupe du monde, c'était des instants rares dans la vie", a souligné le capitaine Thierry Dusautoir.

"Je ne sais pas si on a joué du très grand rugby, mais il y avait 22 joueurs qui avaient envie d'exister", a-t-il souligné.

Cet état d'esprit a notamment permis aux Français de repousser toutes les vagues anglaises en seconde période, grâce à une défense héroïque. Les Anglais ont souvent transpercé le premier rideau, mais il y avait toujours un joueur pour sauver la situation.

Seule exception: lorsque l'arrière Ben Foden a fini derrière la ligne (77e). Mais il était trop tard. La victoire avait déjà choisi son camp. L'Angleterre avait déjà emprunté la voie de la sortie. Et quelques monstres sacrés anglais, comme l'ouvreur Jonny Wilkinson, 32 ans, ont sûrement dit Adieu au XV de la Rose.

Première publication : 08/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Imanol Harinordoquy de retour face aux Anglais

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Le XV de la Rose, une équipe de bad boys

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Pas de confrontation Nord - Sud au programme des quarts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)