Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

François Hollande achève sa tournée africaine au Cameroun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : Les touristes algériens très attendus

En savoir plus

REPORTERS

La Libye en quête d'unité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Grèce en défaut de paiement, dette, déficit, faillite...et "grexit" ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attaque de Boko Haram au Nigeria : 150 morts dans 2 nouvelles attaques

En savoir plus

TECH 24

Les nouveaux innovateurs

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : la jupe de la discorde

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les profs 2" : les cancres sont de retour

En savoir plus

BILLET RETOUR

Billet retour à Gaza, un an après l’opération "Bordure protectrice"

En savoir plus

Santé

Circulation automobile interdite à Milan en raison de la pollution

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/10/2011

Depuis quinze jours, la pollution atmosphérique à Milan a dépassé un seuil critique. La circulation automobile est totalement interdite ce dimanche, de 8h à 18h (heure locale).

AFP - La circulation automobile a été interdite totalement dimanche à Milan, de 08H00 à 18H00 locales, en raison de la forte pollution atmosphérique dans l'air qui perdure depuis deux semaines, a-t-on appris auprès de sa municipalité.

Depuis quinze jours en effet, la concentration de particules fines en suspension dans l'air avait progressé pour franchir la semaine dernière un seuil critique, qui a atteint un pic vendredi.

Des limitations ont aussi été imposées depuis plusieurs jours aux grosses cylindrées les plus polluantes. Elles devraient persister au moins jusqu'à lundi.

La société des transports publics milanais a prévu d'intensifier dimanche le trafic des rames de métro et des autobus pendant l'interdiction de circulation.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le vent a cependant commencé à abaisser la concentration de particules en suspension dans l'air de la grande métropole du nord de l'Italie.
 

Première publication : 09/10/2011

  • ENVIRONNEMENT

    Un département français au secours d'un parc naturel équatorien

    En savoir plus

  • NIGERIA

    L'ONU estime qu'il faudrait 25 à 30 ans pour venir à bout de la pollution pétrolière

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)