Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dette grecque : le bras de fer entre le FMI et l'Allemagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Revers pour le "Trump autrichien""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron sans tabou"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Autriche: dernier avertissement pour l'Europe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

En Tunisie, Ennahda tourne le dos à l'islam politique, jugé dépassé

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

African Trip, rendez-vous web des jeunes Africains et des solutions logement écolos

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Philippe Douste-Blazy : "Il faut que chaque pays ait un système de santé publique de base"

En savoir plus

SPORT

Les Springboks, tenants du titre, se font sortir en quart par l'Australie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/10/2011

L'Australie se hisse en demi-finale du Mondial de rugby, en battant (11-9) l'Afrique du Sud, championne du monde en titre, ce dimanche. L'entraîneur et le capitaine des Springboks ont annoncé leur démissionà la suite de cette défaite.

AFP - L'entraîneur du XV d'Afrique du Sud Peter de Villiers et son capitaine John Smit ont annoncé qu'ils renonçaient à l'équipe nationale, après l'élimination des Springboks, tenants du titre, en quarts de finale de la Coupe du monde de rugby contre l'Australie (11-9), dimanche à Wellington.

"C'est une manière tragique de terminer. Je suis dévasté. C'est la fin d'un chapitre. Je suis très fier d'avoir été un Springbok", a déclaré Smit en conférence de presse, après la défaite.

"Il y a un moment où il faut partir. Je pense que le voyage est terminé pour moi aussi", a ajouté De Villiers, nommé à la tête des Springboks début 2008, pour succéder à Jake White qui avait conduit l'équipe à son deuxième sacre planétaire au Mondial-2007, douze ans après le premier.

Smit (33 ans) était le capitaine de l'équipe championne du monde 2007. Il détient le record sud-africain de sélections comme joueur (111) et comme capitaine (83) entre 2000 et 2011.

Il a également conduit l'équipe à deux victoires dans le Tri-Nations (2004, 2009), le tournoi annuel qui oppose les Springboks à l'Australie et la Nouvelle-Zélande, et au succès dans la série de tests-matches contre les Lions britanniques et irlandais en 2009.

Mais il était sous le feu des critiques depuis plus d'un an, en raison de la concurrence accrue de Bismarck Du Plessis au talonnage.

Il lui a d'ailleurs cédé sa place à la 50e minute du quart de finale perdu contre l'Australie, son dernier match sous le maillot springbok dimanche.

De Villiers était également contesté pour avoir notamment choisi de faire confiance aux vainqueurs de 2007 pour tenter de conquérir un troisième titre mondial. Il avait retenu 18 vétérans du sacre d'il y a quatre ans pour la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande.
 


Première publication : 09/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Opposition de style entre Australiens et Sud-Africains

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Les All Blacks face à la "grinta" argentine

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    France - Angleterre : l'avis des experts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)