Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

  • En direct : Hollande annonce des frappes aériennes en Irak dans un délai "court"

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

SPORT

Les Springboks, tenants du titre, se font sortir en quart par l'Australie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/10/2011

L'Australie se hisse en demi-finale du Mondial de rugby, en battant (11-9) l'Afrique du Sud, championne du monde en titre, ce dimanche. L'entraîneur et le capitaine des Springboks ont annoncé leur démissionà la suite de cette défaite.

AFP - L'entraîneur du XV d'Afrique du Sud Peter de Villiers et son capitaine John Smit ont annoncé qu'ils renonçaient à l'équipe nationale, après l'élimination des Springboks, tenants du titre, en quarts de finale de la Coupe du monde de rugby contre l'Australie (11-9), dimanche à Wellington.

"C'est une manière tragique de terminer. Je suis dévasté. C'est la fin d'un chapitre. Je suis très fier d'avoir été un Springbok", a déclaré Smit en conférence de presse, après la défaite.

"Il y a un moment où il faut partir. Je pense que le voyage est terminé pour moi aussi", a ajouté De Villiers, nommé à la tête des Springboks début 2008, pour succéder à Jake White qui avait conduit l'équipe à son deuxième sacre planétaire au Mondial-2007, douze ans après le premier.

Smit (33 ans) était le capitaine de l'équipe championne du monde 2007. Il détient le record sud-africain de sélections comme joueur (111) et comme capitaine (83) entre 2000 et 2011.

Il a également conduit l'équipe à deux victoires dans le Tri-Nations (2004, 2009), le tournoi annuel qui oppose les Springboks à l'Australie et la Nouvelle-Zélande, et au succès dans la série de tests-matches contre les Lions britanniques et irlandais en 2009.

Mais il était sous le feu des critiques depuis plus d'un an, en raison de la concurrence accrue de Bismarck Du Plessis au talonnage.

Il lui a d'ailleurs cédé sa place à la 50e minute du quart de finale perdu contre l'Australie, son dernier match sous le maillot springbok dimanche.

De Villiers était également contesté pour avoir notamment choisi de faire confiance aux vainqueurs de 2007 pour tenter de conquérir un troisième titre mondial. Il avait retenu 18 vétérans du sacre d'il y a quatre ans pour la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande.
 


Première publication : 09/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Opposition de style entre Australiens et Sud-Africains

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Les All Blacks face à la "grinta" argentine

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    France - Angleterre : l'avis des experts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)