Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

Economie

Le Qatar va acquérir les banques luxembourgeoises Dexia BIL et KBL

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/10/2011

Des investisseurs du Qatar rachèteront la branche luxembourgeoise de Dexia, banque franco-belge victime de la crise de la dette de la zone euro. Le Qatar avait déjà annoncé le rachat de la banque privée KBL pour un montant de 1,050 milliard d'euros.

AFP - Un groupe d'investisseurs liés à la famille royale du Qatar va acquérir la branche luxembourgeoise de la banque en crise Dexia, Dexia BIL, présente dans la banque de détail et la gestion d'actifs, a annoncé lundi le ministre luxembourgeois des Finances, Luc Frieden.

"Une famille d'un groupe financier du Qatar est prête à racheter la banque", a déclaré M. Frieden à la presse, en précisant qu'il s'agissait de membres de la famille royale du Qatar, qui avait déjà annoncé plus tôt lundi le rachat de la banque privée luxembourgeoise KBL, filiale du groupe belge KBC, pour un montant global de 1,050 milliard d'euros.

"C'est une bonne chose pour la place financière, car les deux banques sont complémentaires", a commenté le ministre des Finances, dont le pays a développé un important centre bancaire au cours des dernières décennies.

Le montant de l'acquisition de la branche luxembourgeoise de Dexia n'a pas été annoncé par Luc Frieden, qui a toutefois indiqué que l'Etat luxembourgeois allait prendre une participation "minoritaire" dans la BIL pour 150 millions d'euros.

Il a ajouté que le rachat de la BIL devrait être "bouclé pour la fin du mois" d'octobre.

L'acquisition par des Qataris de la branche luxembourgeoise de Dexia ne se fera pas via le même véhicule que celui utilisé pour KBL. Cette dernière va être achetée par Precision Capital, une entité luxembourgeoise qui représente les intérêts d'un investisseur de l'Etat du Qatar. Parmi ses administrateurs figure notamment le Premier ministre qatari, Cheick Hamad ben Jassim ben Jaber al Thani, a dit M. Frieden.

Mais c'est bien la famille royale al Thani qui est derrière les deux opérations, a-t-il expliqué.

Le rachat de la BIL fait partie de l'opération de démantèlement du groupe franco-belgo-luxembourgeois Dexia, première banque victime de la crise de la dette en Europe qui s'est concrétisé aux petites heures lundi matin.

Ce plan prévoit aussi que la Belgique va prendre le contrôle à 100% de Dexia Banque Belgique, l'entité belge de l'établissement présente dans la banque de détail pour 4 milliards d'euros, tandis que l'Etat français devrait créer une nouvelle banque dédiée aux collectivités, détenue à la fois par la Banque Postale et par la Caisse des dépôts (CDC).

Première publication : 10/10/2011

  • BANQUES

    Paris, Bruxelles et Luxembourg trouvent un accord sur le démantèlement de Dexia

    En savoir plus

  • BANQUES

    Sauvetage de Dexia : "Une 'bad bank' sert à rassurer les marchés"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)