Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Economie

Le Qatar va acquérir les banques luxembourgeoises Dexia BIL et KBL

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/10/2011

Des investisseurs du Qatar rachèteront la branche luxembourgeoise de Dexia, banque franco-belge victime de la crise de la dette de la zone euro. Le Qatar avait déjà annoncé le rachat de la banque privée KBL pour un montant de 1,050 milliard d'euros.

AFP - Un groupe d'investisseurs liés à la famille royale du Qatar va acquérir la branche luxembourgeoise de la banque en crise Dexia, Dexia BIL, présente dans la banque de détail et la gestion d'actifs, a annoncé lundi le ministre luxembourgeois des Finances, Luc Frieden.

"Une famille d'un groupe financier du Qatar est prête à racheter la banque", a déclaré M. Frieden à la presse, en précisant qu'il s'agissait de membres de la famille royale du Qatar, qui avait déjà annoncé plus tôt lundi le rachat de la banque privée luxembourgeoise KBL, filiale du groupe belge KBC, pour un montant global de 1,050 milliard d'euros.

"C'est une bonne chose pour la place financière, car les deux banques sont complémentaires", a commenté le ministre des Finances, dont le pays a développé un important centre bancaire au cours des dernières décennies.

Le montant de l'acquisition de la branche luxembourgeoise de Dexia n'a pas été annoncé par Luc Frieden, qui a toutefois indiqué que l'Etat luxembourgeois allait prendre une participation "minoritaire" dans la BIL pour 150 millions d'euros.

Il a ajouté que le rachat de la BIL devrait être "bouclé pour la fin du mois" d'octobre.

L'acquisition par des Qataris de la branche luxembourgeoise de Dexia ne se fera pas via le même véhicule que celui utilisé pour KBL. Cette dernière va être achetée par Precision Capital, une entité luxembourgeoise qui représente les intérêts d'un investisseur de l'Etat du Qatar. Parmi ses administrateurs figure notamment le Premier ministre qatari, Cheick Hamad ben Jassim ben Jaber al Thani, a dit M. Frieden.

Mais c'est bien la famille royale al Thani qui est derrière les deux opérations, a-t-il expliqué.

Le rachat de la BIL fait partie de l'opération de démantèlement du groupe franco-belgo-luxembourgeois Dexia, première banque victime de la crise de la dette en Europe qui s'est concrétisé aux petites heures lundi matin.

Ce plan prévoit aussi que la Belgique va prendre le contrôle à 100% de Dexia Banque Belgique, l'entité belge de l'établissement présente dans la banque de détail pour 4 milliards d'euros, tandis que l'Etat français devrait créer une nouvelle banque dédiée aux collectivités, détenue à la fois par la Banque Postale et par la Caisse des dépôts (CDC).

Première publication : 10/10/2011

  • BANQUES

    Paris, Bruxelles et Luxembourg trouvent un accord sur le démantèlement de Dexia

    En savoir plus

  • BANQUES

    Sauvetage de Dexia : "Une 'bad bank' sert à rassurer les marchés"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)