Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Afrique

Des pirates détournent un navire italien transportant 23 personnes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/10/2011

Un navire italien, avec 23 personnes à son bord, a été détourné lundi par cinq pirates armés au large des côtes somaliennes, selon l'armateur du navire, D'Alesio Group. Le ministère italien des Affaires étrangères est mobilisé.

AFP - Cinq pirates armés ont détourné lundi un navire italien avec son équipage de 23 personnes à 620 milles à l'est des côtes somaliennes, a annoncé l'armateur du navire dans un communiqué.

"A 06H44 (04H44 GMT), le Montecristo a activé son système d'alarme (...) Le dernier message reçu du capitaine a indiqué que le navire avait été attaqué par un groupe de cinq homme armés", a précisé la compagnie D'Alesio Group, basée à Livourne, en Toscane, dans le centre de l'Italie, ajoutant que l'équipage est composé de sept Italiens, d'Ukrainiens et d'Indiens.

"Après dix heures d'attente, nous pouvons considérer (ce navire) comme capturé", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie, interrogé par téléphone.

La compagnie "collabore activement avec les autorités italiennes et internationales pour faire face à cette situation d'urgence", indique le communiqué, tout en spécifiant que "les proches des membres d'équipage sont en contact avec la compagnie pour se tenir au courant de la situation".

Le ministère italien des Affaires étrangères a fait savoir qu'il suivait cette affaire et avait activé sa cellule de crise, contactant toutes les parties impliquées

Première publication : 10/10/2011

  • PAYS-BAS

    Cinq pirates somaliens condamnés à des peines de prison fermes

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Des pirates libèrent deux otages britanniques après plus d'un an de détention

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)