Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme de la loi travail : les choses sérieuses commencent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'organisation Etat islamique cible des enfants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat à Manchester : l'organisation EI revendique l'attaque

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "On a besoin d'une gauche à l'Assemblée nationale"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "La Loi El Khomri ne correspond pas à ma vision du dialogue social"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Investissements chinois : l'Allemagne sort ses griffes

En savoir plus

Afrique

Des pirates détournent un navire italien transportant 23 personnes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/10/2011

Un navire italien, avec 23 personnes à son bord, a été détourné lundi par cinq pirates armés au large des côtes somaliennes, selon l'armateur du navire, D'Alesio Group. Le ministère italien des Affaires étrangères est mobilisé.

AFP - Cinq pirates armés ont détourné lundi un navire italien avec son équipage de 23 personnes à 620 milles à l'est des côtes somaliennes, a annoncé l'armateur du navire dans un communiqué.

"A 06H44 (04H44 GMT), le Montecristo a activé son système d'alarme (...) Le dernier message reçu du capitaine a indiqué que le navire avait été attaqué par un groupe de cinq homme armés", a précisé la compagnie D'Alesio Group, basée à Livourne, en Toscane, dans le centre de l'Italie, ajoutant que l'équipage est composé de sept Italiens, d'Ukrainiens et d'Indiens.

"Après dix heures d'attente, nous pouvons considérer (ce navire) comme capturé", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie, interrogé par téléphone.

La compagnie "collabore activement avec les autorités italiennes et internationales pour faire face à cette situation d'urgence", indique le communiqué, tout en spécifiant que "les proches des membres d'équipage sont en contact avec la compagnie pour se tenir au courant de la situation".

Le ministère italien des Affaires étrangères a fait savoir qu'il suivait cette affaire et avait activé sa cellule de crise, contactant toutes les parties impliquées

Première publication : 10/10/2011

  • PAYS-BAS

    Cinq pirates somaliens condamnés à des peines de prison fermes

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Des pirates libèrent deux otages britanniques après plus d'un an de détention

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)