Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : Mario Draghi voit la vie en rose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

DÉBAT

La Libye dans le chaos : l'avenir du pays se joue-t-il au Maroc ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En trois ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

DÉBAT

Départementales 2015 : le Parti socialiste doit-il s'inquiéter ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Afrique

Le ministre des Finances démissionne pour protester contre les violences

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2011

Selon l'agence Mena, le ministre égyptien des Finances et Vice-Premier ministre Hazem Beblawi a démissionné du gouvernement, suite aux violences entre manifestants coptes et forces de l'ordre qui ont fait 25 morts dimanche, au Caire.

AFP - Le ministre égyptien des Finances et vice-Premier ministre, Hazem Beblawi, a présenté mardi sa démission au chef du gouvernement Essam Charaf après les violences qui ont fait 25 morts dimanche, a indiqué l'agence officielle Mena.

M. Beblawi a indiqué avoir "démissionné suite aux évènements de Maspero", qui ont "ébranlé la sécurité de la société qui est de la responsabilité du gouvernement".

"Il n'y a peut-être pas de responsabilité directe du gouvernement dans cela, mais la responsabilité est la sienne au final", a-t-il ajouté.

"La situation actuelle est extrêmement difficile et nécessite une vision et un travail nouveaux et différents", a-t-il conclu.

La décision de M. Beblawi intervient après les violences entre manifestants chrétiens et forces de l'ordre dimanche, qui ont fait 25 morts et provoqué la colère contre la gestion de la transition par l'armée, au pouvoir depuis la chute du président Hosni Moubarak en février.

M. Beblawi est l'un des deux vice-Premier ministre du pays.

Première publication : 11/10/2011

  • ÉGYPTE

    Les violences de dimanche ravivent les craintes de la communauté copte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Plusieurs morts lors d'affrontements entre forces de l'ordre et coptes

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les coptes d'Égypte, 20 ans de persécutions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)