Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps de victimes du naufrage du ferry repêchés

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

SPORT

La France accroche le nul et valide son ticket pour l'Euro-2012

©

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 11/10/2011

Menés par la Bosnie-Herzégovine jusqu'à la 78e minute, les Bleus ont égalisé grâce à Samir Nasri sur pénalty (1-1). L'équipe de France sauve ainsi sa qualification pour l'Euro-2012. Rendez-vous en juin en Pologne et en Ukraine.

Ça passe pour les Bleus ! Au terme d'un match haletant contre la Bosnie-Herzégovine, l'équipe de France s'est qualifiée pour l'Euro-2012 en égalisant (1-1) dans les dernières minutes.

Contrairement aux Albanais, vendredi dernier, les hommes de Safet Susic étaient venus au Stade de France avec la ferme intention de valider leur ticket pour l’Euro-2012.

Dès les premières minutes, les Bosniens, emmenés par le trio Pjanic-Dzeko-Lulic, mettent le feu à la défense française, fébrile malgré le retour d’Eric Abidal en charnière centrale, aux côtés d’Adil Rami. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir enfin les Bleus réagir. Mais aucune des tentatives de Loïc Rémy ou de Florent Malouda n’inquiète vraiment la défense bosnienne.

Les Bosniens ouvrent le score

Poussés par quelques centaines de supporters, les Bosniens ouvrent logiquement le score juste avant la fin de la première mi-temps (40e). Sur un coup-franc joué rapidement, le défenseur des Glasgow Rangers Sasa Papac sert la star Dzeko à l’entrée de la surface. L’attaquant de Manchester City prend appui sur Rami et enroule une magnifique frappe qui atterrit dans le petit filet d’Hugo Lloris.

Abasourdis, les Bleus peinent à réagir avant le coup de sifflet de M. Thomson. De retour des vestiaires, Malouda sonne la révolte (47e), mais sa tentative en retrait passe devant Rémy, trop court. Le Marseillais se distingue encore une fois, mais sa frappe passe à côté des montants (58e).

Les Bleus tentent alors d’enflammer la rencontre avec des exploits personnels, mais côté collectif les hommes de Laurent Blanc peinent à mettre en place des combinaisons constructives. Pour muscler son attaque, le sélectionneur français fait rentrer Marvin Martin et Kevin Gameiro à la place de Malouda et Yohan Cabaye. Mais ces changements n’apportent pas immédiatement le liant nécessaire à une équipe qui a montré qu’elle manquait encore cruellement d’expérience.

La délivrance signée Samir Nasri

Après deux coups-francs très dangereux (Martin, Nasri), c’est finalement une faute du défenseur du FC Séville Emir Spahic sur Nasri dans la surface qui offre une bouffée d’air frais aux Français (78e). Le milieu de Manchester City transforme le pénalty. A 1-1, Blanc joue la sécurité en faisant sortir Rémy au profit d'Alou Diarra.

A deux reprises, Nasri (86e) et Menez (87e) sont tout près de prendre l’avantage, mais les deux attaquants manquent de réalisme. Les Bosniens mettent la pression dans les dernières minutes. Peine perdue car, dans les quatre minutes du temps additionnel, la France recule mais parvient à sauver le nul.

Finalement, les Bleus se qualifient pour la phase finale de l’Euro-2012 en évitant les barrages. Du propre aveu de Laurent Blanc après la rencontre, ses joueurs ont "les éléments de base, mais il faudra ajouter de la qualité". On peut difficilement le contredire...

Première publication : 12/10/2011

  • EURO-2012

    Les Bleus défient la Bosnie en "finale" de leur groupe

    En savoir plus

  • EURO-2012

    Victorieuse de l'Albanie, la France a un pied en Pologne

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    L'Angleterre valide son ticket pour l'Euro-2012

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)