Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Vidéo : hommage au dernier tirailleur sénégalais de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • Tour de France : victime d'une chute, Alberto Contador abandonne

    En savoir plus

  • Disparition de Nadine Gordimer, l'écrivaine nobelisée et anti-apartheid

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • Vidéo : À Bamako, on préserve la mémoire des soldats maliens de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Ex-otage des Taliban, le controversé sergent Bergdahl reprend du service

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne progresse vers Lougansk

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • Vidéo : le champ de bataille des Dardanelles, un lieu de pèlerinage en Turquie

    En savoir plus

SPORT

Lièvremont reconduit les vainqueurs des Anglais pour affronter les Gallois

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2011

Pour affronter le Pays de Galles en demi-finale samedi, Marc Lièvremont (photo) a reconduit la même équipe victorieuse de l'Angleterre au tour précédent. Le sélectionneur du XV de France n'a pas pris le risque de casser la dynamique de son groupe.

REUTERS - Dans le sillage de la victoire sur l'Angleterre (19-12), le sélectionneur du XV de France Marc Lièvremont a reconduit le même quinze pour affronter le pays de Galles en demi-finale de la Coupe du monde à l'Eden Park d'Auckland samedi.

Marc Lièvremont innove car c'est la première fois depuis sa prise de fonction en 2008 qu'il aligne la même équipe deux fois d'affilée.

Selon l'entraîneur français, c'est "certainement" la meilleure équipe même s'il a réfléchi à des modifications entre le quart et la demi-finale pour insuffler de la fraîcheur.

"Ce n'est pas évident de modifier un quinze qui n'a pas démérité. Même si l'affectif compte énormément dans ce type d'aventure, je n'aurais pas hésité à faire des modifications si j'avais pensé qu'il fallait en faire. Je peux changer le banc même si les joueurs qui sont entrés m'ont donné satisfaction", a indiqué Lièvremont en conférence de presse.

Compte tenu de la prestation aboutie du quinze de départ lors de la première mi-temps face aux Anglais (16-0), les remplaçants tricolores ont aussi légitimé le choix de Lièvremont. "C'est difficile de changer une équipe qui gagne", a reconnu le talonneur Dimitri Szarzewski.

Sorti à la 53eme minute en raison d'une contusion à la cuisse gauche, le demi de mêlée et buteur Dimitri Yachvili sera en récupération une bonne partie de la semaine et constitue la seule "incertitude" de la composition d'équipe. "La seule réelle incertitude concerne Dimitri. Je pense qu'il jouera. Il est ménagé au moins jusqu'à jeudi. Mais il jouera", a clarifié Lièvremont.

Même si dix joueurs, dont les troisième lignes et le trio arrière-ailiers, étaient déjà titulaires lors de la dernière victoire face au Pays de Galles 28-9 dans le Tournoi des six nations en mars dernier, ce n'est pas une garantie de succès aux yeux du coach français.

"On a battu trois fois le pays de Galles. Si on reste sur ce constat, on a déjà perdu le match. Nous sommes latins et nous avons besoin d'autre chose. La possibilité de jouer la demie puis la finale doit suffire. Je suis satisfait du comportement des joueurs depuis samedi. Il n'y a pas eu d'euphorie. Le danger est que les joueurs se trouvent bons alors que c'était les mêmes face aux Tonga (excepté Mas, NDLR)", a-t-il ajouté.

Réitérer la même performance

En plus de Yachvili, le plus durement touché, le centre Aurélien Rougerie et les troisièmes lignes Imanol Harinordoquy et Julien Bonnaire auront aussi une semaine allégée.

Le banc n'est pas encore déterminé. Le troisième Fulgence Ouedraogo et le demi d'ouverture Jean-Marc Doussain seront 23eme et 24eme hommes. La décision définitive sur sa composition sera prise jeudi ou vendredi.

"En termes de stratégie de banc, la présence d'un troisième ligne de rupture (comme Ouedraogo) face au Gallois est envisagée", a précisé Lièvremont.

L'absence de modifications importantes depuis trois rencontres, trois changements entre la Nouvelle-Zélande et les Tonga, deux entre les Tonga et l'Angleterre, a facilité la prise de repères collectifs. La même ligne d'arrières joue ensemble pour la troisième fois consécutivement. La charnière Yachvili-Parra a trouvé ses marques et l'ouvreur François Trinh-Duc a convaincu dans son rôle de remplaçant.

Au centre, Aurélien Rougerie, touché à l'épaule droite comme la semaine dernière, et Maxime Mermoz joueront au centre pour quatrième fois de suite côte à côte.

L'arrière Maxime Médard est associé à Alexis Palisson et Vincent Clerc aux ailes. Pour la première fois depuis novembre 2008, le même fond de terrain enchaîne une troisième rencontre de rang.

Chez les avants, Nicolas Mas, William Servat, Jean-Baptiste Poux en première ligne et Lionel Nallet et Pascal Papé en deuxième ligne formeront le cinq de devant. "Magnifique" face à l'Angleterre selon Lièvremont, la troisième ligne composée d'Imanol Harinordoquy, Thierry Dusautoir et Julien Bonnaire sera le fer de lance d'une équipe de France ambitieuse.

"J'ai l'impression de ne parler que de cela. Aucune génération n'a réussi à surmonter cette problématique. Derrière un match abouti remporté aux forceps, on doit réitérer la même performance. C'est le challenge qui est proposé aux joueurs", a lancé Marc Lièvremont.

Le XV de France affronte le pays de Galles en demi-finale à l'Eden Park d'Auckland samedi 15 octobre à 21h (10h heures françaises).



Composition de l'équipe :15-Maxime Médard, 14-Vincent Clerc, 13-Aurélien Rougerie, 12-Maxime Mermoz, 11-Alexis Palisson, 10-Morgan Parra, 9-Dimitri Yachvili, 8-Imanol Harinordoquy, 7-Julien Bonnaire, 6-Thierry Dusautoir (capitaine), 5- Lionel Nallet, 4-Pascal Papé, 3-Nicolas Mas, 2- William Servat, 1-Jean-Baptiste Poux.

Remplaçants : Dimitri Szarzewski, Fabien Barcella, Julien Pierre, Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles, Jean-Marc Doussain, François Trinh-Duc, David Marty, Cédric Heymans.

Première publication : 11/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    France - Angleterre : l'avis des experts

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    La France se rachète en battant l'Angleterre et file en demi-finale

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Victoire sans bavure des Gallois sur l'Irlande

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)