Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

Afrique

Le navire italien détourné par des pirates a été libéré

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2011

Selon les ministères des Affaires étrangères et de la Défense italiens, le Montecristo, détourné lundi aux larges des côtes de la Somalie, a été libéré grâce à l'intervention des marines américaine et britannique. Onze pirates ont été capturés.

AFP - Le navire italien Montecristo, détourné lundi au large des côtes de Somalie, a été libéré grâce à une opération conjointe des marines américaine et britannique, ont annoncé mardi les ministères italiens de la Défense et des Affaires étrangères.

"Le navire a été libéré", a déclaré à l'AFP une porte-parole du ministère de la Défense, sans plus de précisions.

Selon le ministère des Affaires étrangères, deux navires, un bâtiment américain et un britannique, ont mené l'assaut qui a permis de libérer le cargo et de capturer onze pirates.

"La Farnesina a appris avec une grande satisfaction que grâce à l'intervention conjointe de deux unités de la marine militaire des Etats-Unis et du Royaume Uni (...) les onze pirates qui avaient détourné le navire italien Montecristo se sont rendus et ont été mis en détention", selon un communiqué du ministère.

"L'équipage, qui s'était réfugié hier dans la partie blindée du navire, est libre et en bonne santé", a précisé le communiqué officiel italien.

Un porte-parole de l'Otan a confirmé à l'AFP en Grande-Bretagne qu'il s'agissait d'une opération de l'Alliance atlantique menée dans le cadre du programme Ocean Shield, qui prévoit des actions conjointes des forces de l'OTAN dans la Corne de l'Afrique

Geoff Bewley, porte-parole du siège du commandement maritime allié de l'OTAN à Northwood a refusé de dire quels pays étaient impliqués dans l'opération.

L'armateur du Montecristo avait annoncé lundi le détournement par des pirates armés de ce cargo italien avec ses 23 membres d'équipage à 620 milles à l'est des côtes somaliennes, en dépit de la présence à bord du vraquier de quatre Italiens chargés de la sécurité mais désarmés.

Les informations des médias italiens faisaient état lundi de cinq pirates et non onze.

L'intervention militaire a eu lieu quelques heures à peines après la signature à Rome d'un accord entre le ministère de la Défense et la Confédération des armateurs (Confitarma) prévoyant la possibilité pour les navires commerciaux italiens d'embarquer des militaires pour leur protection.

L'Italie avait déjà annoncé en juillet qu'elle autorisait désormais la présence d'hommes armés, de militaires ou de gardes privés, à bord des navires marchands pour protéger ces derniers des attaques des pirates. Mais il manquait encore certains protocoles et décrets d'application pour rendre la loi opérationnelle.

Le document, signé mardi en milieu de journée, prévoit dix équipes composées de six militaires chacune, qui pourront être embarquées à bord des embarcations naviguant dans ces zones à risque.

Le 21 avril, des pirates se sont emparés d'un cargo italien et des 21 membres d'équipage, quinze Philippins et six Italiens, en mer d'Arabie, au large d'Oman, tandis qu'en février ils avaient attaqué un pétrolier battant pavillon italien.

Première publication : 11/10/2011

  • SOMALIE

    Des pirates détournent un navire italien transportant 23 personnes

    En savoir plus

  • PAYS-BAS

    Cinq pirates somaliens condamnés à des peines de prison fermes

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Des pirates libèrent deux otages britanniques après plus d'un an de détention

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)