Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

Amériques

Après l'inculpation des deux Iraniens, Washington lance une alerte aux attentats

Vidéo par Pauline GODART

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/10/2011

Les États-Unis ont émis une alerte mondiale d'un an sur les transports après l'inculpation de deux Iraniens pour avoir tenté d'assassiner l'ambassadeur saoudien à Washington. Un complot que les autorités américaines imputent à l'Iran.

REUTERS - Le département d'Etat a émis mardi soir une alerte au niveau mondial concernant les transports et mettant en garde les citoyens américains contre de possibles actes terroristes.

Cette alerte, d'une durée d'un an, a été déclenchée après que les Etats-Unis ont accusé l'Iran d'avoir préparé une tentative d'attentat à la bombe pour assassiner l'ambassadeur saoudien à Washington.

"Le gouvernement américain estime que ce projet soutenu par l'Iran pour assassiner l'ambassadeur saoudien pourrait signifier que le gouvernement iranien nourrit des dispositions agressives en vue d'activités terroristes contre les diplomates de certains pays, y compris d'éventuelles attaques aux Etats-Unis", indique un communiqué du département d'Etat.

Les autorités américaines avaient annoncé mardi avoir déjoué un complot fomenté par deux hommes liés aux services de sécurité iraniens et visant l'ambassadeur saoudien Abdel al Djoubeir.

L'un des deux hommes a été arrêté le mois dernier tandis que le second se trouverait en Iran.

Téhéran a démenti ces accusations et a exprimé son indignation.

Le président américain Barack Obama a estimé que ce complot constituait une "violation flagrante du droit américain et international" tandis que l'Arabie saoudite l'a qualifié de "méprisable".

Dans une conférence de presse, le directeur du FBI, Robert Mueller, a précisé que ce complot avait été déjoué grâce à des écoutes téléphoniques internationales et qu'il avait été financé par de l'argent provenant du trafic de drogue au Mexique.

L'objectif était de commettre un attentat à la bombe contre l'ambassadeur saoudien dans un restaurant de Washington.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a souhaité que les pays qui hésitent à appliquer les sanctions prises contre l'Iran "fassent désormais un effort".

Première publication : 12/10/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Deux Iraniens inculpés pour tentative d'assassinat contre l'ambassadeur saoudien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)