Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

SUR LE NET

Après « l’Ice Bucket Challenge », place au « Rice Bucket Challenge »

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

Amériques

Après l'inculpation des deux Iraniens, Washington lance une alerte aux attentats

Vidéo par Pauline GODART

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/10/2011

Les États-Unis ont émis une alerte mondiale d'un an sur les transports après l'inculpation de deux Iraniens pour avoir tenté d'assassiner l'ambassadeur saoudien à Washington. Un complot que les autorités américaines imputent à l'Iran.

REUTERS - Le département d'Etat a émis mardi soir une alerte au niveau mondial concernant les transports et mettant en garde les citoyens américains contre de possibles actes terroristes.

Cette alerte, d'une durée d'un an, a été déclenchée après que les Etats-Unis ont accusé l'Iran d'avoir préparé une tentative d'attentat à la bombe pour assassiner l'ambassadeur saoudien à Washington.

"Le gouvernement américain estime que ce projet soutenu par l'Iran pour assassiner l'ambassadeur saoudien pourrait signifier que le gouvernement iranien nourrit des dispositions agressives en vue d'activités terroristes contre les diplomates de certains pays, y compris d'éventuelles attaques aux Etats-Unis", indique un communiqué du département d'Etat.

Les autorités américaines avaient annoncé mardi avoir déjoué un complot fomenté par deux hommes liés aux services de sécurité iraniens et visant l'ambassadeur saoudien Abdel al Djoubeir.

L'un des deux hommes a été arrêté le mois dernier tandis que le second se trouverait en Iran.

Téhéran a démenti ces accusations et a exprimé son indignation.

Le président américain Barack Obama a estimé que ce complot constituait une "violation flagrante du droit américain et international" tandis que l'Arabie saoudite l'a qualifié de "méprisable".

Dans une conférence de presse, le directeur du FBI, Robert Mueller, a précisé que ce complot avait été déjoué grâce à des écoutes téléphoniques internationales et qu'il avait été financé par de l'argent provenant du trafic de drogue au Mexique.

L'objectif était de commettre un attentat à la bombe contre l'ambassadeur saoudien dans un restaurant de Washington.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a souhaité que les pays qui hésitent à appliquer les sanctions prises contre l'Iran "fassent désormais un effort".

Première publication : 12/10/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Deux Iraniens inculpés pour tentative d'assassinat contre l'ambassadeur saoudien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)