Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Asie - pacifique

Vent de panique à Bali après un séisme de magnitude 6

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2011

Survenu jeudi, à une quarantaine de kilomètres au large de Bali, un séisme de magnitude 6 n'a fait aucune victime et n'a provoqué que des dégâts limités. Aucune alerte tsunami n'a été lancée.

AFP - Un séisme de magnitude 6 est survenu jeudi au large de la côte méridionale de l'île indonésienne de Bali, ne provoquant que des dégâts limités mais suscitant une vive panique dans cette région très touristique.

Le tremblement de terre est survenu à 10H16 (03H16 GMT) à une quarantaine de kilomètres au large de la côte sud de Bali et à une profondeur de 61 km, a a annoncé l'institut de géophysique américain USGS. Le Centre d'alertes aux tsunamis, dont le siège est à Hawaï, a indiqué qu'il n'avait pas émis d'avertissement.

Le centre sismologique d'Indonésie a quant à lui évalué la magnitude de la secousse à 6,8 et sa profondeur à seulement dix kilomètres, mais a confirmé que la formation d'un tsunami était peu propable.

La secousse n'a fait aucune victime et n'a provoqué que des dégâts limités, selon un porte-parole de l'Agence nationale indonésienne des catastrophes.

Un journaliste de l'AFP a indiqué que le toit d'un hôpital avait été en partie détruit, rendant nécessaire l'évacuation de dizaines de patients.

Le séisme a été ressenti durant quelques minutes dans les environs de Kuta, station balnéaire très fréquentée du sud de Bali, a indiqué à l'AFP un responsable de l'agence, Endro Tjahjono.

"Il y a eu un vent de panique. Tout le monde s'est rué en dehors des bâtiments. Quand nous sommes revenus, nous avons aperçu des fissures dans les murs et du plâtre qui était tombé", a ajouté le responsable, qui travaille dans des bureaux locaux de l'agence à Kuta.

"Tout tremblait et les portes claquaient. On a tous couru dans la rue", a témoigné Stephanie Fleming, une Britannique travaillant non loin de Kuta.

L'Indonésie se trouve sur la "ceinture de feu" du Pacifique où la rencontre de plusieurs plaques tectoniques continentales provoque une forte activité volcanique et sismique.

Même s'ils sont courants, les séismes survenant au large des côtes indonésiennes réveillent toujours le spectre du tremblement de terre d'une magnitude supérieure à 9, qui s'était produit le 26 décembre 2004 au large de l'île indonésienne de Sumatra, et qui avait provoqué un tsunami sur les côtes d'une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est faisant plus de 220.000 morts.

Le séisme de jeudi est intervenu au lendemain d'un exercice d'alerte au tsunami, effectué dans une vingtaine de pays, et destiné à tester un système mis en place après le raz-de-marée de 2004.
 

Première publication : 13/10/2011

  • INDE

    Un puissant séisme frappe le nord-est de l'Inde, le Népal et le Tibet

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un séisme de magnitude 5,8 secoue la côte est des États-Unis

    En savoir plus

  • JAPON

    Nouveau séisme de 6,8 dans le nord-est du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)