Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Vidéo : en Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je ne crois pas que ça va me hanter"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusif : Pour Essebsi, "Ennahda a organisé la campagne de Marzouki"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quand les anti-IVG accusaient la rescapée Simone Veil de promouvoir le "génocide""

En savoir plus

Afrique

Confusion autour de l'arrestation d’un des fils de Kadhafi à Syrte

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2011

Alors que le Conseil national de transition libyen a annoncé la capture de Moatassem Kadhafi, un des fils de l'ex-dirigeant libyen en fuite, un haut commandant du CNT, basé à Syrte, dément l'information mais assure qu'il est désormais localisé.

AFP - Mouatassim Kadhafi, un des fils du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, n'a pas été arrêté, contrairement à ce qu'avait annoncé mercredi un haut responsable du nouveau pouvoir, a assuré à l'AFP un haut commandant dans la ville à Syrte.

Mouatassim Kadhafi, promu par son père à la tête du Conseil de sécurité nationale en 2007, dirigeait sa propre unité d'élite. Il aurait piloté la résistance des forces loyalistes pendant la bataille de Syrte.

"Ce n'est pas vrai que Mouatassim a été capturé", a affirmé le commandant Wissam ben Ahmed, l'un des chefs des opérations du Conseil national de transition (CNT) sur le front Est de Syrte, à 360 km à l'est de Tripoli.

"Mais certains prisonniers que nous avons capturés disent que (Mouammar) Kadhafi se trouve à Syrte", a-t-il ajouté. L'ancien dirigeant est en fuite depuis la chute de son QG à Tripoli le 23 août, après 42 ans au pouvoir.

Mercredi, Abdelkarim Bizama, conseiller du chef du CNT, Moustapha Abdeljalil, avait annoncé à l'AFP l'arrestation le même jour de Mouatassim Kadhafi, un médecin et militaire de carrière âgé de 36 ans, qui dirigeait sa propre unité d'élite.

"Mouatassim Kadhafi a été capturé à Syrte et il a été transféré à Benghazi" (est). "Nous n'avons pas annoncé cette capture plus tôt pour éviter toute tentative (par ses proches) de le libérer", avait-il déclaré.

Parallèlement, des combattants pro-CNT ont fait état jeudi de la capture la veille à Syrte du mufti de Libye, Khaled Tantouche, plus haute autorité religieuse sous le régime Kadhafi, qu'il a soutenu tout au long de l'insurrection.

"Nous l'avons capturé hier matin" sur la route côtière à l'ouest de Syrte, a affirmé Abdo Salam. "Il avait complètement changé d'apparence. Il était rasé et il conduisait, il essayait de fuir vers Tripoli", a-t-il ajouté, assurant avoir lui-même arrêté le véhicule avec quatre autres combattants.

Après un mois de siège et d'offensive des pro-CNT, les combats contre les derniers fidèles de Mouammar Kadhafi se concentraient jeudi dans deux zones dans l'ouest de la ville, dont le CNT attend la chute pour proclamer la "libération totale" du pays.


 

 

Première publication : 13/10/2011

  • LIBYE

    Le CNT annonce la capture d’un des fils de Kadhafi à Syrte

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les combattants pro-CNT en passe de contrôler Syrte

    En savoir plus

  • LIBYE

    Kadhafi appelle les Libyens à se dresser "par millions" contre le CNT

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)