Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Iran fait la chasse aux coupes de cheveux "sataniques""

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un haut responsable en fuite dénonce un "coup d'État"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'amour fait songer, vivre et croire"

En savoir plus

FOCUS

Finlande : les populistes au gouvernement?

En savoir plus

Afrique

Deux employés espagnols de Médecins sans frontières kidnappés par les Shebab

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2011

Les islamistes somaliens shebab ont enlevé deux employés espagnols de Médecins sans frontières à Dadaab, le plus grand complexe de camps de réfugiés au monde dans l'Est du Kenya. Le mois dernier un membre d'une autre ONG y avait déjà été kidnappé.

AFP - Deux employés espagnols de Médecins sans frontières (MSF) ont été enlevés jeudi par les insurgés islamistes somaliens shebab jeudi à Dadaab, le plus grand complexe de camps de réfugiés au monde situés dans l'Est du Kenya près de la Somalie, a-t-on appris de source policière.

"Deux travailleurs humanitaires de nationalité espagnole ont été kidnappés par les shebab", a précisé un chef de la police régionale, Leo Nyongesa, par téléphone à l'AFP.

Les deux personnes kidnappées seraient des femmes, selon une autre source policière. Leur chauffeur kényan aurait été grièvement blessé dans l'attaque, a précisé cette seconde source.

Le mois dernier, un chauffeur kényan de l'ONG Care avait déjà été enlevé à Dadaab. Les camps, qui accueillent plus de 450.000 réfugiés, essentiellement somaliens, se situent à une centaine de kilomètres de la Somalie.

L'enlèvement des Espagnols est le troisième enlèvement de ressortissants étrangers dans l'est du Kenya en un peu plus d'un mois.

En septembre et plus tôt en octobre, une Britannique et une Française ont été kidnappées dans le très touristique archipel de Lamu, à quelque dizaines de kilomètres de la frontière somalienne. Les deux femmes ont toutes les deux été emmenées en Somalie par leurs ravisseurs.
 

Première publication : 13/10/2011

  • SOMALIE

    "L'accès des ONG aux zones contrôlées par les Shebab est crucial"

    En savoir plus

  • KENYA

    Les Shebab soupçonnés d'être derrière l'attaque de deux touristes britanniques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)