Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

Economie

Le Parlement slovaque approuve le renforcement du Fonds européen de stabilité

Vidéo par Alexis ROSENZWEIG

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2011

Après un premier vote négatif mardi, les députés slovaques ont finalement approuvé ce jeudi le renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF). La Slovaquie était le dernier des 17 pays de la zone euro à se prononcer.

AFP - Le Parlement slovaque a approuvé jeudi le renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF) lors d'un second vote, permettant ainsi l'entrée en vigueur de cet instrument.

La Slovaquie, qui était le dernier des 17 pays membres de la zone euro à se prononcer, avait dans un premier vote mardi rejeté l'élargissement à 440 milliards d'euros de ce fonds de secours, décidé le 21 juillet.

La contribution de Bratislava est de 7,7 milliards d'euros, sous forme de garanties de l'Etat.

Sur les 147 députés présents, 114 ont voté en faveur de ce filet de sécurité pour les pays en difficultés financières, dont la Grèce lourdement endettée. Trente ont voté contre, trois se sont abstenus.

Le premier vote, négatif, de mardi soir, dû au refus d'un petit parti de la coalition d'approuver le renforcement du FESF, a provoqué l'éclatement de la coalition et la chute du gouvernement du Premier ministre Iveta Radicova qui avait fait de ce vote une question de confiance pour son cabinet.

Après l'échec de ce premier vote, l'opposition sociale-démocrate (Smer-SD) s'est entendue avec trois partis de la coalition gouvernementale, représentant au total 119 sièges sur 150, pour approuver, en échange d'élections anticipées, le renforcement du FESF lors d'un second vote.

Jeudi, le Parlement a donné son feu vert à le tenue d'élections anticipées le 10 mars 2012.

Faute d'un accord unanime des 17 pays membres de la zone euro sur son renforcement, le FESF risquait d'être maintenu sous son ancienne forme, avec une capacité d'action limitée pour aider les Etats à éviter la banqueroute.

Inquiète, l'UE avait demandé mercredi à la Slovaquie d'approuver rapidement le renforcement du FESF, en soulignant son importance "cruciale" pour la zone euro.

Première publication : 13/10/2011

  • ZONE EURO

    La Slovaquie dans l'impasse à l'heure du vote sur le plan de sauvetage européen

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Le Parlement adopte le plan de sauvetage de la zone euro

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Paris et Berlin s'accordent sur les modalités de recapitalisation des banques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)