Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

Economie

Le Parlement slovaque approuve le renforcement du Fonds européen de stabilité

Vidéo par Alexis ROSENZWEIG

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/10/2011

Après un premier vote négatif mardi, les députés slovaques ont finalement approuvé ce jeudi le renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF). La Slovaquie était le dernier des 17 pays de la zone euro à se prononcer.

AFP - Le Parlement slovaque a approuvé jeudi le renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF) lors d'un second vote, permettant ainsi l'entrée en vigueur de cet instrument.

La Slovaquie, qui était le dernier des 17 pays membres de la zone euro à se prononcer, avait dans un premier vote mardi rejeté l'élargissement à 440 milliards d'euros de ce fonds de secours, décidé le 21 juillet.

La contribution de Bratislava est de 7,7 milliards d'euros, sous forme de garanties de l'Etat.

Sur les 147 députés présents, 114 ont voté en faveur de ce filet de sécurité pour les pays en difficultés financières, dont la Grèce lourdement endettée. Trente ont voté contre, trois se sont abstenus.

Le premier vote, négatif, de mardi soir, dû au refus d'un petit parti de la coalition d'approuver le renforcement du FESF, a provoqué l'éclatement de la coalition et la chute du gouvernement du Premier ministre Iveta Radicova qui avait fait de ce vote une question de confiance pour son cabinet.

Après l'échec de ce premier vote, l'opposition sociale-démocrate (Smer-SD) s'est entendue avec trois partis de la coalition gouvernementale, représentant au total 119 sièges sur 150, pour approuver, en échange d'élections anticipées, le renforcement du FESF lors d'un second vote.

Jeudi, le Parlement a donné son feu vert à le tenue d'élections anticipées le 10 mars 2012.

Faute d'un accord unanime des 17 pays membres de la zone euro sur son renforcement, le FESF risquait d'être maintenu sous son ancienne forme, avec une capacité d'action limitée pour aider les Etats à éviter la banqueroute.

Inquiète, l'UE avait demandé mercredi à la Slovaquie d'approuver rapidement le renforcement du FESF, en soulignant son importance "cruciale" pour la zone euro.

Première publication : 13/10/2011

  • ZONE EURO

    La Slovaquie dans l'impasse à l'heure du vote sur le plan de sauvetage européen

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Le Parlement adopte le plan de sauvetage de la zone euro

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Paris et Berlin s'accordent sur les modalités de recapitalisation des banques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)