Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Economie

Sortie mondiale de l'iPhone 4S, dernier joyau d'Apple

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/10/2011

Quelques jours après la mort de Steve Jobs, Apple lance son dernier smartphone dans sept pays. Disponible depuis quelques heures en Australie et au Japon, une seconde vague de sortie devrait avoir lieu dans deux semaines.

AFP - Les fans australiens et japonais de la marque Apple ont été les premiers vendredi à prendre possession du dernier modèle de mobile iPhone mis en vente par le géant de l'informatique américain, quelques jours après le décès de son mythique fondateur Steve Jobs.

Dans une ambiance joyeuse, des milliers de personnes se sont pressées devant les magasins Apple Store de Sydney et Tokyo, ainsi qu'aux abords des boutiques d'opérateurs de télécommunications.

"C'est fantastique. C'est une des plus belles sensations que j'aie connues", s'est exclamé Tom Mosca, 15 ans, qui a patienté 80 heures dehors dans la cité australienne.

"Je l'ai fait en hommage à Steve Jobs dont la disparition m'a rendu très triste", a-t-il confié à l'AFP sur le trottoir où des fleurs entourent une photo du créateur d'Apple décédé la semaine dernière d'un cancer, à l'âge de 56 ans.

Mêmes scènes quelques heures plus tard à Tokyo, devant l'Apple Store de Ginza, le naviral amiral de Softbank, troisième fournisseur de services mobiles, et un immeuble de son rival KDDI.

"Je n'ai jamais fait la queue de ma vie pour acheter quelque chose. Mais je me suis senti obligé cette fois-ci parce que Steve Jobs est décédé et que ce téléphone sera sa création posthume", a déclaré à l'AFP Ryosuke Ishinabe, 24 ans, qui a campé trois jours et trois nuits devant le magasin Apple où ont été déposés des monceaux de pommes et de fleurs.

Dans le quartier huppé d'Omotesando, plusieurs centaines de personnes faisaient la queue devant le magasin Softbank, situé sur les "Champs Elysées" de Tokyo.

"Je suis très impatient et impressionné qu'il y ait autant de monde et de journalistes", a commenté un jeune homme en tête de la longue file d'attente.

Le PDG de Softbank, Masyoshi Son, a accueilli avec un immense sourire les premiers acheteurs.

"Cet iPhones 4S n'est pas un produit, c'est une oeuvre", a déclaré M. Son en saluant la mémoire de Steve Jobs avec lequel il entrenait des relations tant amicales que professionnelles.

Le modèle 4S, évolution de la précédente version enrichie de composants plus puissants et de nouvelles fonctions logicielles, a été réservé à un million d'exemplaires durant les premières 24 heures dans le monde. Il doit être lancé vendredi dans sept pays au total.

"Je suis très heureux que nous puissions offrir l'iPhone et proposer ainsi aux clients un environnement dans lequel ils ont le choix", a quant à lui commenté le patron de KDDI, Takashi Tanaka, ravi d'avoir brisé le monopole de facto dont jouissait jusqu'à présent Softbank sur la gamme iPhone.

"Je ne suis pas quelqu'un qui déteste les défis, au contraire", répond M. Son, interrogé sur cette nouvelle concurrence, qui va se jouer sur les prix et la qualité de service.

Forcé vendredi d'enregistrer simultanément des centaines de demandes, le système informatique de Softbank a toutefois été victime de dysfonctionnements dès les premières heures de la matinée, un incident qui a encore allongé le temps d'attente des clients, a reconnu le groupe.

La première variante d'iPhone commercialisée dans l'archipel (qui était la deuxième d'Apple) n'a pas d'emblée séduit les Nippons, mais les suivantes ont acquis une grande popularité qui a permis à Softbank de gagner de nombreux nouveaux abonnés.

Depuis, la plupart des fabricants de mobiles nippons (Sharp, NEC, Fujitsu, etc.) ont réagi et proposent des appareils rivaux de l'iPhone enrichis de fonctionnalités dont raffolent les Japonais, comme la réception directe de la télévision hertzienne ou les fonctions de billets de transport et porte-monnaie électroniques.

Première publication : 14/10/2011

  • TECHNOLOGIE

    Samsung veut interdire la vente de l'iPhone 4S en France et en Italie

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple présente l'iPhone 4S, plus puissant et doté de commandes vocales

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple s'apprête à dévoiler son nouvel iPhone... ou plus si affinités

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)