Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

L'Arche de Zoé : l'État tchadien réclame 3,6 millions d'euros à un médecin

©

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/10/2011

Les autorités tchadiennes ont sollicité le tribunal de grande instance de Dignes-les-Bains (France) afin d'obtenir 3,6 millions d'euros d'un médecin proche de L'Arche de Zoé, l'organisation humanitaire condamnée pour avoir enlevé des enfants en 2007.

REUTERS - L'État tchadien est venu réclamer jeudi 6,3 millions d'euros à un médecin français proche de l'association L'Arche de Zoé devant le tribunal de grande instance de Digne-les-Bains, qui rendra sa décision le 27 octobre.

L'Association tchadienne pour le bien-être familial poursuivait en référé le docteur Philippe Van Winkelberg, impliqué selon elle dans une affaire de tentative d'enlèvement d'enfants du Tchad vers la France en 2007.

Le Tchad réclame au médecin l'exécution de l'arrêt de la cour de N'Djamena qui avait condamné en octobre 2010 L'Arche e Zoé à 6,3 millions d'euros de dommages et intérêts pour enlèvement d'enfants.

A l'époque, six membres responsables de l'association avaient été condamnés à huit ans de travaux forcés ainsi qu'à verser solidairement 6,3 millions d'euros aux familles des 103 enfants, présentés comme des orphelins du Darfour, qu'ils voulaient emmener en France pour les faire adopter.

Après intervention diplomatique française, les condamnés ont été graciés en 2008 mais la question des dommages et intérêts est restée valable pour l'État tchadien.

"Cette procédure contre le docteur Winkelberg est nulle" a dit à l'audience Me Françoise Davideau, l'avocate du médecin.

"Les règles de procédure de sont pas respectées, les familles des enfants tchadiens ne se sont pas portées parties civiles et ne sont évidemment pas présentes ici. Par ailleurs mon client n'a jamais été membre de l'association L'Arche de Zoé, il est le seul otage d'une procédure irrecevable et dont je demande la nullité".

L'avocate a ajouté que le Tchad ne pouvait pas demander l'exécution d'une décision de justice ni désigner une association pour représenter des parties civiles qui n'existent pas.

Philippe Van Winkelberg a qualifié la procédure de "grotesque".

"Cette affaire, je la subis depuis quatre ans et j'y ai laissé des plumes qui ne sont pas seulement psychologiques", a-t-il dit.

"Je n'ai jamais été jugé au Tchad, je n'ai jamais fait partie de L'Arche de Zoé, je suis allé là-bas comme médecin pour une seule mission, m'occuper d'enfants orphelins de guerre et les soigner. C'est tout. Je n'ai jamais pris aucune décision opérationnelle et aujourd'hui, je suis le seul à qui l'on réclame six millions d'euros".

Le défenseur de l'association représentant l'Etat tchadien, Me Dominique Jourdain, a persisté dans ses accusations contre le médecin. "Il est allé au Tchad pour enlever des mômes", a-t-il dit. "C'est répugnant, c'est tout sauf une opération humanitaire".
 

Première publication : 14/10/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)