Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

SPORT

Nouvelle-Zélande - Australie : une demi aux airs de finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/10/2011

Les deux meilleures équipes actuelles de la planète, la Nouvelle-Zélande et l'Australie, se disputent dimanche une place en finale de la Coupe du monde. Si les All Blacks sont les favoris, les Wallabies ont de solides arguments à faire valoir.

REUTERS - Les deux meilleures équipes de la planète au classement de l'International rugby board (IRB, la plus haute instance du rugby mondial), la Nouvelle-Zélande et l'Australie, se disputeront dimanche une place en finale de la Coupe du monde.

Pour les All Blacks, qui courent après un sacre mondial depuis 1987 et qui n'ont plus atteint les demi-finales depuis 2003, le choc de l'Eden Park est "le plus gros match de ces dix dernières années", selon le sélectionneur Graham Henry.

Dans leur pré carré d'Auckland, où les All Blacks n'ont plus perdu contre les Wallabies depuis 1986, les hôtes du tournoi partiront certes avec l'avantage du terrain, mais les antécédents en Coupe du monde ne plaident pas en leur faveur.

Par deux fois, en 1991 en Irlande et en 2003 en Australie, la course des Néo-Zélandais vers le titre s'est heurtée dans le dernier carré au mur dressé par les Wallabies.

S'ils veulent soulever le Trophée Webb Ellis, les All Blacks devront non seulement l'emporter sur les doubles champions du monde, mais également sur le vainqueur de l'autre demi-finale, entre la France et le Pays de Galles samedi.

En plus de la mer de Tasmanie, une vieille rivalité rugbystique sépare les deux pays, que résument deux hommes, nés en Nouvelle-Zélande avant de passer à l'ennemi: le sélectionneur Robbie Deans et le maître à jouer Quade Cooper.

Le premier a porté la tunique des All Blacks dans les années 1980 avant de prendre les commandes de la sélection australienne en 2008 à la suite d'une candidature malheureuse à la tête des All Blacks.

"Nous devrons nous faire confiance, nous soutenir, et croire en nos forces (...). Ça se joue beaucoup plus sur le mental à ce niveau. Il est trop tard pour refaire nos gammes", a prévenu Robbie Deans.

Le culte du maillot noir

L'ouvreur Quade Cooper, qui a grandi en Nouvelle-Zélande dans le culte du maillot noir avant d'émigrer à l'adolescence, fait désormais figure de principal argument des lignes arrières australiennes et d'ennemi public numéro un dans son pays natal.

Le joueur, doté d'une excellente vision du jeu, a toutefois déçu depuis le début du tournoi, au cours duquel ses apparitions ont provoqué les huées du public local.

Les All Blacks ont eux aussi des ennuis à l'ouverture. Les blessures successives de Dan Carter, hors course pour le reste de la compétition, et de Colin Slade, touché lors du quart de finale contre l'Argentine, ont laissé un vide à ce poste.

En leur absence, le jeune Aaron Cruden (22 ans), rappelé en catastrophe, commencera le match.

Pour le décharger d'une partie de ses responsabilités, le demi de mêlée Piri Weepu, très adroit face à l'Argentine, conservera son rôle de buteur contre l'Australie. "Maintenant que Daniel ne joue pas, il y a plus de responsabilités sur le numéro 9 à qui revient la charge de conduire le navire", a résumé Graham Henry.

Toute la Nouvelle-Zélande a suivi de près l'évolution d'une autre blessure, celle du capitaine Richie McCaw, finalement apte à jouer une rencontre pas comme les autres.

"L'Australie est comme un grand-frère pour nous, un pays de 20 millions d'habitants qui en affronte un autre de 4,5 millions d'habitants, et je crois que c'est une relation saine. Elle oblige les Néo-Zélandais à donner le meilleur d'eux-mêmes", selon Graham Henry.

Première publication : 14/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Des jeunes Gallois au cœur de dragon

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Les Springboks, tenants du titre, se font sortir en quart par l'Australie

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Les Blacks qualifiés pour les demi-finales après leur victoire contre l'Argentine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)