Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

Moyen-orient

Vingt-cinq militaires tués après de violents affrontements jeudi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/10/2011

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), 36 personnes ont été tuées, dont 25 militaires, durant de violents affrontements jeudi, notamment dans la province de Deraa. Selon l'ONU, la répression a déjà fait plus de 3 000 morts.

AFP - Trente-six personnes ont été tuées dont 25 militaires et plusieurs dizaines ont été "grièvement" blessées dans des violences jeudi en Syrie, a rapporté vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dix civils ont été tués dont un enfant dans la ville de Banache, province d'Idleb (nord-ouest), où l'armée a mené des opérations jeudi, et un autre est mort dans la ville de Homs (centre), selon un communiqué de l'OSDH.

En outre, 15 militaires dont des soldats et des officiers ont été tués à Banache tandis que neuf autres soldats sont morts dans de violents affrontements avec des hommes armés, vraisemblablement des déserteurs, dans la province de Deraa (sud).

Un membre des forces de sécurité a été tué à Qouseir (région de Homs) dans des affrontements avec des hommes armés, poursuit l'OSDH.

Le dernier bilan faisait état jeudi soir de la mort de 19 personnes dans les villes de Banache et Hara (province de Deraa) où l'armée a fait face à une résistance armée.

L'OSDH, basée au Royaume-Uni, s'étonne du "silence des autorités syriennes à propos de la mort de dizaines de soldats de l'armée régulière tués ces derniers jours dans la région de Deraa, la province de Deir Ezzor (est), la ville de Qouseir et Jabal Zawiya (région d'Idleb) et du fait que leurs corps n'aient pas été remis à leurs familles".

Selon la même source, "les autorités syriennes ont arrêté hier (jeudi) plusieurs dizaines d'habitants de Banache", où la veille des chars et des véhicules blindés de transport de troupes avaient lancé un assaut et où des affrontements avaient opposé des soldats à des hommes armés qui seraient des dissidents.

L'OSDH avait fait état jeudi de la "destruction partielle de maisons et de blessés" alors que "des bombardements à la mitrailleuse lourde et des explosions résonnaient dans plusieurs endroits de la ville et des ambulances sillonnaient les rues".

Dans la province de Deraa, de violents affrontements avaient opposé des soldats et des hommes armés, "vraisemblablement des déserteurs" dans la localité de Hara, avait rapporté l'OSDH.

La répression en Syrie a fait plus de 3.000 morts, dont au moins 187 enfants, depuis le 15 mars, a indiqué vendredi le Haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'homme qui craint une "guerre civile".

Le régime accuse régulièrement des "bandes terroristes armées" d'être à l'origine des troubles en Syrie, secouée depuis la mi-mars par un mouvement de contestation contre le régime du président Bachar al-Assad.

Première publication : 14/10/2011

  • SYRIE

    L'Armée syrienne libre, un premier rempart contre la répression du régime

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'opposant Walid al-Bounni libéré sous caution

    En savoir plus

  • SYRIE

    Dimanche meurtrier dans le pays, l'UE salue la création du CNS

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)