Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

Moyen-orient

Vingt-cinq militaires tués après de violents affrontements jeudi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/10/2011

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), 36 personnes ont été tuées, dont 25 militaires, durant de violents affrontements jeudi, notamment dans la province de Deraa. Selon l'ONU, la répression a déjà fait plus de 3 000 morts.

AFP - Trente-six personnes ont été tuées dont 25 militaires et plusieurs dizaines ont été "grièvement" blessées dans des violences jeudi en Syrie, a rapporté vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dix civils ont été tués dont un enfant dans la ville de Banache, province d'Idleb (nord-ouest), où l'armée a mené des opérations jeudi, et un autre est mort dans la ville de Homs (centre), selon un communiqué de l'OSDH.

En outre, 15 militaires dont des soldats et des officiers ont été tués à Banache tandis que neuf autres soldats sont morts dans de violents affrontements avec des hommes armés, vraisemblablement des déserteurs, dans la province de Deraa (sud).

Un membre des forces de sécurité a été tué à Qouseir (région de Homs) dans des affrontements avec des hommes armés, poursuit l'OSDH.

Le dernier bilan faisait état jeudi soir de la mort de 19 personnes dans les villes de Banache et Hara (province de Deraa) où l'armée a fait face à une résistance armée.

L'OSDH, basée au Royaume-Uni, s'étonne du "silence des autorités syriennes à propos de la mort de dizaines de soldats de l'armée régulière tués ces derniers jours dans la région de Deraa, la province de Deir Ezzor (est), la ville de Qouseir et Jabal Zawiya (région d'Idleb) et du fait que leurs corps n'aient pas été remis à leurs familles".

Selon la même source, "les autorités syriennes ont arrêté hier (jeudi) plusieurs dizaines d'habitants de Banache", où la veille des chars et des véhicules blindés de transport de troupes avaient lancé un assaut et où des affrontements avaient opposé des soldats à des hommes armés qui seraient des dissidents.

L'OSDH avait fait état jeudi de la "destruction partielle de maisons et de blessés" alors que "des bombardements à la mitrailleuse lourde et des explosions résonnaient dans plusieurs endroits de la ville et des ambulances sillonnaient les rues".

Dans la province de Deraa, de violents affrontements avaient opposé des soldats et des hommes armés, "vraisemblablement des déserteurs" dans la localité de Hara, avait rapporté l'OSDH.

La répression en Syrie a fait plus de 3.000 morts, dont au moins 187 enfants, depuis le 15 mars, a indiqué vendredi le Haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'homme qui craint une "guerre civile".

Le régime accuse régulièrement des "bandes terroristes armées" d'être à l'origine des troubles en Syrie, secouée depuis la mi-mars par un mouvement de contestation contre le régime du président Bachar al-Assad.

Première publication : 14/10/2011

  • SYRIE

    L'Armée syrienne libre, un premier rempart contre la répression du régime

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'opposant Walid al-Bounni libéré sous caution

    En savoir plus

  • SYRIE

    Dimanche meurtrier dans le pays, l'UE salue la création du CNS

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)