Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

Asie - pacifique

Bangkok épargnée par les inondations historiques qui touchent la Thaïlande

Vidéo par Meriem AMELLAL

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 15/10/2011

Bangkok, la capitale thaïlandaise, devrait être épargnée par les inondations qui ont submergé plus d'un tiers du pays et fait près de 300 morts depuis le mois de juillet, a annoncé vendredi le Premier ministre Shinawatra.

REUTERS - Le Premier ministre thaïlandais Yingluck Shinawatra a tenté vendredi de rassurer les habitants de Bangkok en assurant que la capitale devrait être épargnée par les inondations qui ont submergé le tiers du pays depuis juillet et dont le coût s'élève déjà à trois milliards de dollars.

Le nord, le nord-est et le centre de la Thaïlande ont été les plus durement frappés par les inondations, et Bangkok, dont une grande partie se situe à seulement deux mètres au-dessus du niveau de la mer, se trouve menacée par les crues.
 
Les réservoirs situés dans le Nord ont débordé et ont fait gonfler le fleuve Chao Phraya qui traverse la capitale.
 
"Bangkok pourrait rencontrer plusieurs problèmes dans certains quartiers situés aux extrémités des digues d'irrigation mais les niveaux ne seront pas trop élevés", a déclaré Yingluck à des journalistes."En conclusion, Bangkok ne devrait pas être touchée."
 
Au moins 289 personnes ont péri dans les pluies de mousson, les inondations et les glissements de terrain qui affectent depuis juillet 30 des 77 provinces du pays.

Mesures d'urgence

La Thaïlande a pris de nouvelles mesures d'urgence lundi pour éviter une catastrophe humanitaire dans le pays qui connaît ses pires inondations en un demi-siècle.
 
Environ 1,4 million d'hectares de terres agricoles sont submergées et plus de 700.000 maisons ont été détruites ou endommagées. Dans la province centrale d'Ayutthaya, durement touchée, 200 usines ont dû fermer leurs portes.
 
L'armée a annoncé la mise en place de trois centres d'évacuation pour 7.000 personnes déplacées dans la région, où au moins 2000 secouristes ont été envoyés avec un millier de bateaux et 155 camions.
 
"Les mesures prises sont susceptibles d'être similaires à celles mises en ouvre immédiatement après la catastrophe de mars au Japon", où un séisme et un tsunami géant ont balayé la côte Nord-est et fait plus de 20.000 morts, déclare Ammar Master, analyste d'un cabinet d'études.
 
Le ministre de l'Industrie, Wannarat Channukul, a estimé que le coût des dégâts dépassait déjà 20 milliards de baht (645 millions de dollars) dans la seule province d'Ayutthaya.
 
Les économistes ont déjà revu à la baisse leurs prévisions de croissance pour l'année en cours. Le ministère du Commerce a de son côté révisé la récolte principale de riz à 21 millions de tonnes contre 25 millions. La Thaïlande est le premier exportateur mondial de riz.
 

 

Première publication : 15/10/2011

  • THAÏLANDE

    Menace d'inondations monstres et panique générale à Bangkok

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Plus de 200 morts à la suite d'inondations historiques en Thaïlande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)