Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

  • En direct : démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Bangkok épargnée par les inondations historiques qui touchent la Thaïlande

©

Vidéo par Meriem AMELLAL

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 15/10/2011

Bangkok, la capitale thaïlandaise, devrait être épargnée par les inondations qui ont submergé plus d'un tiers du pays et fait près de 300 morts depuis le mois de juillet, a annoncé vendredi le Premier ministre Shinawatra.

REUTERS - Le Premier ministre thaïlandais Yingluck Shinawatra a tenté vendredi de rassurer les habitants de Bangkok en assurant que la capitale devrait être épargnée par les inondations qui ont submergé le tiers du pays depuis juillet et dont le coût s'élève déjà à trois milliards de dollars.

Le nord, le nord-est et le centre de la Thaïlande ont été les plus durement frappés par les inondations, et Bangkok, dont une grande partie se situe à seulement deux mètres au-dessus du niveau de la mer, se trouve menacée par les crues.
 
Les réservoirs situés dans le Nord ont débordé et ont fait gonfler le fleuve Chao Phraya qui traverse la capitale.
 
"Bangkok pourrait rencontrer plusieurs problèmes dans certains quartiers situés aux extrémités des digues d'irrigation mais les niveaux ne seront pas trop élevés", a déclaré Yingluck à des journalistes."En conclusion, Bangkok ne devrait pas être touchée."
 
Au moins 289 personnes ont péri dans les pluies de mousson, les inondations et les glissements de terrain qui affectent depuis juillet 30 des 77 provinces du pays.

Mesures d'urgence

La Thaïlande a pris de nouvelles mesures d'urgence lundi pour éviter une catastrophe humanitaire dans le pays qui connaît ses pires inondations en un demi-siècle.
 
Environ 1,4 million d'hectares de terres agricoles sont submergées et plus de 700.000 maisons ont été détruites ou endommagées. Dans la province centrale d'Ayutthaya, durement touchée, 200 usines ont dû fermer leurs portes.
 
L'armée a annoncé la mise en place de trois centres d'évacuation pour 7.000 personnes déplacées dans la région, où au moins 2000 secouristes ont été envoyés avec un millier de bateaux et 155 camions.
 
"Les mesures prises sont susceptibles d'être similaires à celles mises en ouvre immédiatement après la catastrophe de mars au Japon", où un séisme et un tsunami géant ont balayé la côte Nord-est et fait plus de 20.000 morts, déclare Ammar Master, analyste d'un cabinet d'études.
 
Le ministre de l'Industrie, Wannarat Channukul, a estimé que le coût des dégâts dépassait déjà 20 milliards de baht (645 millions de dollars) dans la seule province d'Ayutthaya.
 
Les économistes ont déjà revu à la baisse leurs prévisions de croissance pour l'année en cours. Le ministère du Commerce a de son côté révisé la récolte principale de riz à 21 millions de tonnes contre 25 millions. La Thaïlande est le premier exportateur mondial de riz.
 

 

Première publication : 15/10/2011

  • THAÏLANDE

    Menace d'inondations monstres et panique générale à Bangkok

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Plus de 200 morts à la suite d'inondations historiques en Thaïlande

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)