Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

Afrique

L'opposition dénonce des fraudes et se retire de l'élection présidentielle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/10/2011

Alors que la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf, prix Nobel de la paix 2011, est en tête des votes pour la présidentielle au Liberia, l'opposition a annoncé samedi son retrait du processus électoral en raison de "nombreuses fraudes".

AFP - L'opposition libérienne a dénoncé samedi "de nombreuses fraudes" et a décidé de se retirer du processus électoral en cours, a appris l'AFP de source proche de l'opposition.

"Nous nous retirons du processus car il n'est pas démocratique et qu'il y a de nombreuses fraudes", a déclaré cette source, alors que le dépouillement des bulletins de vote des élections du 11 octobre est en cours et donne la sortante Ellen Johnson Sirleaf en tête à la présidentielle face à Winston Tubman.

Parmi les partis d'opposition qui ont décidé de ne plus participer au processus figurent le Congrès pour le changement démocratique (CDC) de M. Tubman, principal opposant, et l'Union nationale pour le progrès démocratique (NUDP) de l'ex-chef de guerre Prince Johnson, arrivé en 3ème position à la présidentielle, selon cette source.

Les derniers résultats de vendredi, portant sur un peu plus de la moitié des quelque 4.500 bureaux de vote, donnaient Ellen Johnson Sirleaf, Nobel de la paix 2011, en tête de la présidentielle avec 45,4% des voix, suivie de Winston Tubman (29,5%) et de Prince Johnson (11,4%).

La présidentielle a été organisée le 11 octobre, en même temps que des législatives et des sénatoriales. Le taux de participation dans les bureaux dont les bulletins ont été comptés est légèrement au-dessus de 70%, et confirme la forte mobilisation constatée le jour du vote.

Les observateurs internationaux qui ont surveillé les élections avaient tous salué leur caractère pacifique et la forte mobilisation des Libériens.

L'annonce du retrait de l'opposition survient peu après un incendie dans la nuit de vendredi à samedi d'un local du Parti de l'unité (UP) de Mme Sirleaf dans la banlieue de Monrovia.

Al Karlay, un des responsables de la police de Monrovia, a affirmé qu'il était pour l'instant difficile de dire s'il s'agissait "d'un acte de vandalisme ou politiquement motivé".

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a mis en garde vendredi la classe politique libérienne, affirmant que "le recours à la violence ne sera pas toléré".

Il a ajouté que ses services surveillaient "de près les développements liés aux élections" et qu'il portait "une grande attention aux actions et déclarations de la classe politique, et en particulier des candidats à la présidentielle, même après les élections".

Le Liberia a été ensanglanté et ravagé par deux guerres civiles, de 1989 à 2003, qui ont fait quelque 250.000 morts et des centaines de milliers de blessés, en détruisant ses infrastructures et son économie.

Le chômage y atteint encore aujourd'hui 80% de la population active et la majorité des Libériens vivent dans l'extrême pauvreté.

Première publication : 15/10/2011

  • LIBERIA

    Les premiers résultats donnent Ellen Johnson Sirleaf en tête de la présidentielle

    En savoir plus

  • LIBERIA

    Forte mobilisation pour la présidentielle, qui s'est déroulée dans le calme

    En savoir plus

  • LIBERIA

    Récente Nobel de la paix, Ellen Johnson Sirleaf en quête d’un deuxième mandat

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)