Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

FRANCE

Cité dans une affaire de proxénétisme à Lille, DSK demande à être "entendu"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/10/2011

Dominique Strauss-Kahn s'est dit à la disposition de la justice ce dimanche après que son nom a été mentionné dans une enquête sur une affaire de proxénétisme. Les faits présumés se seraient déroulés au Carlton de Lille.

AFP - Dominique Strauss-Kahn a demandé dimanche à être "entendu le plus rapidement possible par les juges" en charge de l'enquête sur une affaire de proxénétisme mettant en cause des responsables hôteliers lillois, pour mettre fin à des "insinuations malveillantes" dans la presse.

Plusieurs médias ont mentionné le nom de l'ex-patron du Fonds monétaire international (FMI) comme possible client de prostituées entendues dans l'enquête sur cette affaire liée à l'hôtel Carlton de Lille.

Dans une déclaration à l'AFP, M. Strauss-Kahn a expliqué sa démarche par sa volonté qu'il "soit mis un terme aux insinuations et extrapolations hasardeuses et encore une fois malveillantes".

Son audition en tant que témoin par les enquêteurs est envisagée, "comme des tas d'autres personnes", mais une éventuelle convocation n'est pas prévue "dans un proche avenir", a affirmé une source proche du dossier.

Selon le Journal du dimanche, l'enquête en cours porte aussi sur des déplacements à New York de prostituées du réseau lillois, fin 2010. Les enquêteurs cherchent à savoir si Dominique Strauss-Kahn aurait bénéficié de ces déplacements, affirme l'hebdomadaire.

"Tout ça me paraît consternant s'il devait y avoir un début de réalité", a déclaré François Hollande avant que DSK ne s'exprime.

En l'état actuel des investigations menées par deux juges d'instruction lillois, DSK apparaît de manière "largement secondaire", "on est loin du coeur du dossier", selon cette source, qui assure que les principaux mis en cause ont déja été déférés devant les juges.

Cinq personnes ont été mises en examen dans ce dossier : le propriétaire du Carlton, le directeur de l'établissement et son chargé des relation publiques, ainsi qu'un entrepreneur et l'avocat lillois Emmanuel Riglaire. Ce dernier est le seul qui n'a pas été écroué.

Des liens avec des personnes gérant plusieurs établissements de prostitution et bars en Belgique ont également été mis en évidence dans le cadre de cette enquête.

Cette affaire est "polluée" par le fait que les noms de M. Strauss-Kahn et de plusieurs policiers y soient cités, selon une source proche du dossier.

Au moins quatre ou cinq policiers lillois dont un commissaire et deux retraités seraient concernés, selon une source policière.

Aucun policier n'a été entendu à ce jour dans cette affaire, ni par la PJ de Lille, ni par l'IGPN (la "police des polices"), a affirmé la source proche du dossier.

Vendredi, les juges d'instruction ont pris une ordonnance de fermeture temporaire de trois mois frappant trois hôtels lillois impliqués dans ce dossier, dont le Carlton.

Cette semaine, le parquet de Paris a classé sans suite la plainte de Tristane Banon, une romancière qui accuse DSK, 62 ans, d'avoir tenté de la violer dans un appartement parisien en 2003, mais il a dans le même temps affirmé que des faits qualifiés d'agression sexuelle étaient "reconnus" mais prescrits.

Aux Etats-Unis, une procédure civile engagée par Nafissatou Diallo, une femme de chambre qui l'accuse de l'avoir violée en mai dans un hôtel de Manhattan est toujours en cours. Les poursuites pénales ont en revanche été abandonnées fin août par la justice américaine qui a jugé la plaignante insuffisamment crédible.

Première publication : 16/10/2011

  • FRANCE

    "La société française a encore des préjugés sur le viol"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Repoussé par Tristane Banon, DSK dit avoir de suite relâché son étreinte

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le parquet classe sans suite la plainte de Tristane Banon contre DSK

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)