Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

Afrique

L'armée kényane intervient en Somalie contre les islamistes shebab

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/10/2011

L'armée kényane s'est lancée à la poursuite de combattants islamistes shebab en territoire somalien. Appuyés par Mogadiscio, ils ont délogé les rebelles, auteurs de plusieurs enlèvements notamment au Kenya, de leurs bases près de la frontière.

REUTERS - Des militaires kényans se sont déployés dimanche en territoire somalien et ont chassé des rebelles islamistes d'Al Chabaab de deux bases qu'ils occupaient près de la frontière, lors d'une opération conjointe avec la Somalie.

Un officier somalien, Abdi Yusuf, a déclaré à Reuters que des avions de chasse avaient attaqué les deux installations d'Al Chabaab, sans pouvoir préciser si les appareils appartenaient à l'armée kényane.

"Il y a eu des frappes aériennes (...) sur deux bases d'Al Chabaab près d'Afmadow hier soir et aujourd'hui. Nous nous dirigeons en ce moment vers Afmadow. Al Chabaab a déjà évacué la ville", a ajouté l'officier.

Aucun bilan d'éventuelles victimes n'a été fourni par les autorités kényanes ou somaliennes.

Le Kenya avait juré de pourchasser les rebelles islamistes après l'enlèvement, jeudi, de deux Espagnoles travaillant pour Médecins sans frontières (MSF) dans un camp de réfugiés kényan. Al Chabaab a démenti toute responsabilité dans ce rapt.

Cet enlèvement fait suite au rapt d'une ressortissante française âgée de 66 ans il y a deux semaines dans l'archipel de Lamu, dans le nord du Kenya, et à l'enlèvement d'une Britannique début septembre.

Le gouvernement kényan est pressé de renforcer ses défenses frontalières contre ces incursions qui risquent de nuire au tourisme, l'un des axes essentiels de l'économie nationale.

RENFORTS A LA FRONTIERE

Samedi, le gouvernement kényan a commencé à dépêcher des militaires et policiers vers la frontière. Des habitants de la région ont vu arriver dimanche davantage de troupes kényanes accompagnées de chars et de véhicules blindés de transport.

"Les troupes kényanes sont impliquées directement dans les combats avec l'aide des troupes somaliennes. On a pu voir leurs avions et leurs hélicoptères voler au-dessus de nos têtes", a déclaré Mohamud Ali Diriye, un habitant de la ville somalienne de Qoqane.

Selon des habitants de la ville kényane de Liboi, un hélicoptère de l'armée kényane s'est écrasé en territoire kényane, près de la frontière, dans la soirée de dimanche alors qu'il effectuait une mission de surveillance aérienne.

Dans la journée, des officiers kényans et somaliens s'étaient rencontrés dans la ville-frontière somalienne de Dhobley pour étudier les préparatifs d'une offensive concertée contre Al Chabaab.

"Les gouvernements du Kenya et de la Somalie coopèrent désormais dans la lutte contre Al Chabaab, qui est un ennemi de nos deux pays", a déclaré le porte-parole du gouvernement de Mogadiscio, Abdirahman Omar Yarisow.

"Ce sont des criminels, et il est important de souligner que nous ne sommes pas en guerre avec le gouvernement de Somalie, ni avec le peuple de Somalie", a commenté pour sa part Francis Kimemia, secrétaire permanent du ministère kényan de la Sécurité intérieure, à la chaîne privée Citizen Television.

Première publication : 16/10/2011

  • KENYA

    Deux employés espagnols de Médecins sans frontières kidnappés par les Shebab

    En savoir plus

  • KENYA

    Le nord-est du Kenya, un eldorado touristique devenu cible des ravisseurs ?

    En savoir plus

  • KENYA

    La DGSE tente d'établir le contact avec les ravisseurs de la Française

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)