Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Afrique

L'armée kényane intervient en Somalie contre les islamistes shebab

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/10/2011

L'armée kényane s'est lancée à la poursuite de combattants islamistes shebab en territoire somalien. Appuyés par Mogadiscio, ils ont délogé les rebelles, auteurs de plusieurs enlèvements notamment au Kenya, de leurs bases près de la frontière.

REUTERS - Des militaires kényans se sont déployés dimanche en territoire somalien et ont chassé des rebelles islamistes d'Al Chabaab de deux bases qu'ils occupaient près de la frontière, lors d'une opération conjointe avec la Somalie.

Un officier somalien, Abdi Yusuf, a déclaré à Reuters que des avions de chasse avaient attaqué les deux installations d'Al Chabaab, sans pouvoir préciser si les appareils appartenaient à l'armée kényane.

"Il y a eu des frappes aériennes (...) sur deux bases d'Al Chabaab près d'Afmadow hier soir et aujourd'hui. Nous nous dirigeons en ce moment vers Afmadow. Al Chabaab a déjà évacué la ville", a ajouté l'officier.

Aucun bilan d'éventuelles victimes n'a été fourni par les autorités kényanes ou somaliennes.

Le Kenya avait juré de pourchasser les rebelles islamistes après l'enlèvement, jeudi, de deux Espagnoles travaillant pour Médecins sans frontières (MSF) dans un camp de réfugiés kényan. Al Chabaab a démenti toute responsabilité dans ce rapt.

Cet enlèvement fait suite au rapt d'une ressortissante française âgée de 66 ans il y a deux semaines dans l'archipel de Lamu, dans le nord du Kenya, et à l'enlèvement d'une Britannique début septembre.

Le gouvernement kényan est pressé de renforcer ses défenses frontalières contre ces incursions qui risquent de nuire au tourisme, l'un des axes essentiels de l'économie nationale.

RENFORTS A LA FRONTIERE

Samedi, le gouvernement kényan a commencé à dépêcher des militaires et policiers vers la frontière. Des habitants de la région ont vu arriver dimanche davantage de troupes kényanes accompagnées de chars et de véhicules blindés de transport.

"Les troupes kényanes sont impliquées directement dans les combats avec l'aide des troupes somaliennes. On a pu voir leurs avions et leurs hélicoptères voler au-dessus de nos têtes", a déclaré Mohamud Ali Diriye, un habitant de la ville somalienne de Qoqane.

Selon des habitants de la ville kényane de Liboi, un hélicoptère de l'armée kényane s'est écrasé en territoire kényane, près de la frontière, dans la soirée de dimanche alors qu'il effectuait une mission de surveillance aérienne.

Dans la journée, des officiers kényans et somaliens s'étaient rencontrés dans la ville-frontière somalienne de Dhobley pour étudier les préparatifs d'une offensive concertée contre Al Chabaab.

"Les gouvernements du Kenya et de la Somalie coopèrent désormais dans la lutte contre Al Chabaab, qui est un ennemi de nos deux pays", a déclaré le porte-parole du gouvernement de Mogadiscio, Abdirahman Omar Yarisow.

"Ce sont des criminels, et il est important de souligner que nous ne sommes pas en guerre avec le gouvernement de Somalie, ni avec le peuple de Somalie", a commenté pour sa part Francis Kimemia, secrétaire permanent du ministère kényan de la Sécurité intérieure, à la chaîne privée Citizen Television.

Première publication : 16/10/2011

  • KENYA

    Deux employés espagnols de Médecins sans frontières kidnappés par les Shebab

    En savoir plus

  • KENYA

    Le nord-est du Kenya, un eldorado touristique devenu cible des ravisseurs ?

    En savoir plus

  • KENYA

    La DGSE tente d'établir le contact avec les ravisseurs de la Française

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)