Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Afrique

Les Shebab somaliens nient avoir enlevé quatre Européennes au Kenya

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/10/2011

Alors que le gouvernement de Nairobi accusent les Shebab somaliens d'être les auteurs des enlèvements de quatre Européennes au Kenya, ceux-ci démentent.

AFP - Les insurgés islamistes somaliens ont démenti lundi être responsables des enlèvements récents de quatre Européennes au Kenya, comme le gouvernement de Nairobi les en accuse.
              
Les islamistes shebab "démentent catégoriquement toutes les accusations afférentes à l'enlèvement de touristes et travailleurs humanitaires au Kenya", selon le texte.
              
"Les accusations mises en avant par les autorités kényanes après les récents enlèvements sont, au mieux, sans fondement et ... ne sont pas soutenues par des preuves vérifiables. Ils ne sont, en quelque forme que se soit, attribuables à Harakat Al-Shabaab Al Mujahideen", poursuit le communiqué.    
              
En un mois, deux touristes - britannique et français - ainsi que deux humanitaires espagnoles ont été enlevées au Kenya.
              
L'armée kényane s'est lundi un peu plus enfoncée dans le sud somalien pour combattre les islamistes shebab que Nairobi rend responsable de ces récents enlèvements, une opération à laquelle les rebelles menacent de répliquer en frappant le "coeur" du Kenya.
              
Jamais depuis le début de la guerre civile qui ravage la Somalie depuis 1991, le Kenya n'avait mené une opération officielle et de cette envergure sur le sol de son voisin.
              
Pour les shebab, le gouvernement de Nairobi a utilisé ces rapts comme un "prétexte futile" pour entrer militairement en Somalie.

Première publication : 17/10/2011

  • KENYA

    L'armée kényane intervient en Somalie contre les islamistes shebab

    En savoir plus

  • KENYA

    Deux employés espagnols de Médecins sans frontières kidnappés par les Shebab

    En savoir plus

  • KENYA

    Le nord-est du Kenya, un eldorado touristique devenu cible des ravisseurs ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)