Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

Afrique

Les Shebab somaliens nient avoir enlevé quatre Européennes au Kenya

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/10/2011

Alors que le gouvernement de Nairobi accusent les Shebab somaliens d'être les auteurs des enlèvements de quatre Européennes au Kenya, ceux-ci démentent.

AFP - Les insurgés islamistes somaliens ont démenti lundi être responsables des enlèvements récents de quatre Européennes au Kenya, comme le gouvernement de Nairobi les en accuse.
              
Les islamistes shebab "démentent catégoriquement toutes les accusations afférentes à l'enlèvement de touristes et travailleurs humanitaires au Kenya", selon le texte.
              
"Les accusations mises en avant par les autorités kényanes après les récents enlèvements sont, au mieux, sans fondement et ... ne sont pas soutenues par des preuves vérifiables. Ils ne sont, en quelque forme que se soit, attribuables à Harakat Al-Shabaab Al Mujahideen", poursuit le communiqué.    
              
En un mois, deux touristes - britannique et français - ainsi que deux humanitaires espagnoles ont été enlevées au Kenya.
              
L'armée kényane s'est lundi un peu plus enfoncée dans le sud somalien pour combattre les islamistes shebab que Nairobi rend responsable de ces récents enlèvements, une opération à laquelle les rebelles menacent de répliquer en frappant le "coeur" du Kenya.
              
Jamais depuis le début de la guerre civile qui ravage la Somalie depuis 1991, le Kenya n'avait mené une opération officielle et de cette envergure sur le sol de son voisin.
              
Pour les shebab, le gouvernement de Nairobi a utilisé ces rapts comme un "prétexte futile" pour entrer militairement en Somalie.

Première publication : 17/10/2011

  • KENYA

    L'armée kényane intervient en Somalie contre les islamistes shebab

    En savoir plus

  • KENYA

    Deux employés espagnols de Médecins sans frontières kidnappés par les Shebab

    En savoir plus

  • KENYA

    Le nord-est du Kenya, un eldorado touristique devenu cible des ravisseurs ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)