Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux objets intelligents

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Valls prêt à lâcher du lest

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Real Madrid – Bayern Munich, duel de géants en demi-finale

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l'incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

Afrique

En visite à Tripoli, Hillary Clinton salue "la victoire de la Libye"

©

Vidéo par Clovis CASALI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/10/2011

La secrétaire d’État américaine effectue une visite surprise de 24 heures à Tripoli. Objectif : renforcer les relations entre les États-Unis et le nouveau pouvoir libyen près de deux mois après la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

AFP - La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a salué mardi "la victoire de la Libye" lors d'une visite surprise à Tripoli, tout en soulignant qu'il était essentiel d'unifier les différentes milices du pays pour éviter tout risque de guerre civile.
              
"Les Etats-Unis sont fiers d'avoir été à vos côtés dans votre combat pour la liberté et continueront à le faire si vous continuez ce voyage, en respectant votre souveraineté et en honorant notre amitié", a-t-elle déclaré lors de sa visite, la première d'un responsable américain de ce rang depuis 2008.
              
Saluant la "victoire de la Libye", elle a affirmé: "le futur vous appartient".
              
Se disant consciente que "les combats sanglants continuent", elle a indiqué que "l'Otan et la coalition internationale (...) continueront à protéger les civils libyens jusqu'à ce qu'ait pris fin la menace (représentée par Mouammar)  Kadhafi".
              
"Un des éléments qu'il faut régler est l'unification des différentes milices dans une seule armée qui représente le peuple libyen", a souligné Mme Clinton, alors qu'on l'interrogeait sur les risques de guerre civile en Libye, où des tensions sont apparues entre différentes brigades ayant libéré le pays.
              
"Placer une armée nationale et une force de police sous commandement civil est essentiel", a-t-elle ajouté.
              
Alors qu'on lui demandait si les Etats-Unis coopéreraient avec des islamistes, elle a indiqué qu'ils "soutiendraient un processus de démocratisation qui respecte la loi, (...) le droit des minorités et des femmes" et qui autorise une presse libre.
              
Elle a mis en garde contre "ceux qui veulent une élection et qui une fois élus, (ne veulent) plus d'élections".
              
S'adressant aux Libyens, la secrétaire d'Etat a affirmé: "Vous méritez un gouvernement qui représente tous les Libyens, toutes les régions du pays, et toutes les origines, y compris les femmes et les jeunes".
              
"Vous méritez un système judiciaire transparent et équitable. Les représailles et ceux qui veulent se faire justice eux-mêmes n'ont pas leur place dans la nouvelle Libye", a-t-elle ajouté.
              
La secrétaire d'Etat américaine est arrivée mardi à Tripoli pour une visite surprise auprès des nouveaux dirigeants de la Libye qui tentent de réduire les dernières poches tenues par les fidèles du dirigeant déchu Mouammar Kadhafi.


 

Première publication : 18/10/2011

  • LIBYE

    "Dans les geôles de l’après-Kadhafi, la situation est très critique"

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le CNT annonce la capture d’un des fils de Kadhafi à Syrte

    En savoir plus

  • LIBYE

    Human Rights Watch révèle des exactions commises par les rebelles libyens

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)