Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Le Ritz va fermer pour travaux et se séparer de ses 500 salariés

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/10/2011

Le Ritz, son restaurant et son école de cuisine doivent fermer à l'été 2012 pour 27 mois de travaux et se séparer de la plupart des 500 salariés. Les syndicats demandent que l'ensemble des employés soient mis au chômage partiel.

AFP - L'hôtel parisien de luxe Le Ritz, situé place Vendôme, va fermer "à l'été 2012" pour 27 mois de travaux et se séparer de l'essentiel de ses 500 salariés, a-t-on appris mardi auprès de l'établissement, propriété du milliardaire égyptien Mohammed Al Fayed.
              
"Environ une trentaine d'emplois" seront conservés pour gérer l'hôtel durant les travaux, assurer sa visibilité et préparer sa réouverture, a précisé à l'AFP un porte-parole.
              
"Les discussions se poursuivent" avec les instances représentatives du personnel pour savoir combien d'emplois exactement vont être supprimés, a-t-il précisé.
              
Joint par l'AFP, le délégué syndical CFDT du Ritz, Jacques Lebreton, a réclamé "du chômage partiel pour l'ensemble des salariés afin de leur permettre de réintégrer l'entreprise après les travaux", dont il a admis la nécessité.
              
La fermeture, qui concerne aussi le restaurant L'Espadon (2 étoiles) et l'école de cuisine Ritz Escoffier, devrait intervenir "à l'été 2012", précise le communiqué, et durer "27 mois".
              
La dernière rénovation d'envergure de l'établissement Ritz, l'un des plus prestigieux de la capitale, remonte à plus de 30 ans (1979).
              
L'hôtel, qui affiche 5 étoiles, n'avait pas obtenu la distinction Palace pour ses 160 chambres et suites, décernée pour la première fois en France avant l'été.
              
L'objectif des travaux, dont le montant n'a pas été précisé, est "double: perpétuer la tradition d'excellence instaurée par son fondateur César Ritz en 1889, et assurer aux salariés un accompagnement personnalisé pendant la période de fermeture de l'hôtel", explique Franck J. Klein, président du Ritz Paris, cité dans le communiqué.
              
Le paysage de l'hôtellerie de luxe à Paris est en profonde métamorphose, du fait de l'arrivée de nouveaux acteurs, le plus souvent asiatiques.
              
Ainsi, le hong-kongais Shangri-La a ouvert en octobre 2010, près de la place d'Iéna, la chaîne singapourienne Raffles s'est installée au Royal Monceau (VIIIe) après plus de deux ans de travaux. Un établissement Mandarin Oriental s'est installé, près de la place Vendôme au début de l'été, et un hôtel à l'enseigne Peninsula, également prévu pour arborer 5 étoiles, veut ouvrir en 2012.
             
 

Première publication : 18/10/2011

  • FRANCE - LUXE

    Bristol, Meurice, Plaza-Athénée... ça, c'est palace !

    En savoir plus

  • MODE

    Les maisons de couture veulent croire à la fin de la crise

    En savoir plus

  • TOURISME

    Les palaces parisiens ne connaissent plus la crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)