Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un premier contingent de 200 soldats français quitte le sol afghan

Vidéo par Olivier JOULIE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/10/2011

Dans le cadre du retrait progressif des militaires français, annoncé en juillet par le président Sarkozy, quelque 200 soldats quitteront l'Afghanistan ce mercredi. Le calendrier prévoit le départ de l'ensemble des troupes d'ici 2014.

AFP - Le retrait progressif du contingent français en Afghanistan d'ici à 2014 annoncé en juillet par le président Nicolas Sarkozy a été enclenché mercredi avec le départ de quelque 200 militaires français, a indiqué à l'AFP l'armée française à Kaboul.

Il est prévu que 1.000 soldats au total aient quitté le pays à la fin 2012, a-t-on souligné de même source.

Le début du désengagement des 4.000 soldats français suit celui entamé par les Américains, leaders de la coalition internationale déployée dans le pays depuis la fin 2001.

Il intervient alors que l'été 2011 a été particulièrement meurtrier pour l'armée française qui a perdu 17 hommes entre le 1er juin et le 17 septembre.

Au total, 75 soldats français ont été tués depuis 2001 dans le cadre des opérations en Afghanistan. Les soldats français y sont déployés majoritairement dans le district de Surobi (province de Kaboul) et dans la province voisine de Kapisa, à une soixantaine de km au nord-est de la capitale.

194 militaires, dont les 172 légionnaires de la 2e Compagnie du 2e Régiment étranger parachutiste (REP, Légion étrangère), basé à Calvi (Corse, sud-est de la France), devaient décoller mercredi de l'aéroport militaire de Kaboul. Les légionnaires du REP avaient commencé leur actuelle mission le 6 juillet.

Outre les légionnaires, qui étaient déployés sur la base de Tora, en Surobi, 11 membres des OMLT (Equipes de liaison et de tutorat opérationnel encadrant l'armée afghane), dix de la mission Epidote, chargée de la formation de l'armée afghane, et un membre de l'état-major ont quitté l'Afghanistan.

Avant de rejoindre la France, ils passeront par un "sas de décompression" de plusieurs jours à Chypre, comme tous les militaires français quittant le théâtre afghan.

Quelque 200 autres militaires français quitteront le sol afghan "avant Noël". Le calendrier de départ des 600 autres d'ici fin 2012 n'a pas été précisé.

"En 2014, tous les soldats français seront partis d'Afghanistan, tout sera transféré aux Afghans", avait indiqué Nicolas Sarkozy le 12 juillet à Kaboul.
 

Première publication : 19/10/2011

  • AFGHANISTAN

    Dix ans après l'intervention de l'Otan, les Afghans aspirent à une vie meilleure

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les troupes américaines entament leur retrait au nord-est de Kaboul

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un objectif de retrait des troupes de l'Otan en 2014 bien aléatoire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)