Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

EUROPE

Le Parlement adopte une nouvelle loi d'austérité sur fond de contestation sociale

Vidéo par Alice DARFEUILLE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/10/2011

Les députés grecs ont adopté le nouveau train de mesures d'austérité pourtant contesté par l'opposition et les syndicats. La Grèce a vécu un deuxième jour de grève générale marqué par des affrontements entre policiers et manifestants.

AFP - Le Parlement grec a adopté jeudi soir par articles, avec les seules voix de la majorité socialiste, la nouvelle loi d'austérité contestée par l'opposition et dans la rue par les syndicats.

Le Premier ministre, Georges Papandréou, a salué ce vote dans une lettre lue par le

président du Parlement, et annoncé la radiation du parti de la seule députée socialiste, et ex-ministre du Travail, Louka Katseli, ayant marqué sa différence, en votant tous les articles sauf le 37, celui gelant les conventions collevtives sectorielles.

A la demande de l'opposition, un scrutin nominatif avait été organisé sur une vingtaine des articles de la loi les plus controversés, soit outre l'article 37, ceux prévoyant de nouvelles coupes salariales et le placement en chômage technique d'environ 30.000 personnes dans le secteur public.

Tous les députés présents de l'opposition, 144 sur un total de 146, ont voté contre, au deuxième jour d'une grève générale organisée contre ces mesures par les syndicats, et de rassemblements massifs anti-austérité émaillés d'incidents.

Le reste des articles a été adopté par une procédure simplifiée à la suite du vote nominatif, alors que la loi avait déjà adoptée "sur le principe" mercredi soir.

Un nouveau vote formel "sur l'ensemble du texte" a été ajourné à une prochaine séance, a annoncé le président de séance. Le ministère des Finances avait indiqué plus tôt qu'il ne s'agissait que d'une formalité.

L'adoption de cette loi, exigée par les créanciers du pays, Union européenne et Fonds monétaire international relevait "de la responsabilité nationale", afin que le pays "échappe à la faillite" en recevant une nouvelle tranche de prêts internationaux, a souligné M. Papandréou.

Il a aussi jugé que le pays gagnait ainsi en force pour négocier au sein de l'UE et de la zone euro en vue d'un règlement du problème de son surendettement.

Première publication : 20/10/2011

  • CRISE DE LA DETTE

    Deuxième jour de grève générale à Athènes

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    Manifestations record en Grèce contre un nouveau plan d'austérité

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Une nouvelle génération de sans-abri victime de la crise en Grèce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)