Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

Le Parlement adopte une nouvelle loi d'austérité sur fond de contestation sociale

Vidéo par Alice DARFEUILLE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/10/2011

Les députés grecs ont adopté le nouveau train de mesures d'austérité pourtant contesté par l'opposition et les syndicats. La Grèce a vécu un deuxième jour de grève générale marqué par des affrontements entre policiers et manifestants.

AFP - Le Parlement grec a adopté jeudi soir par articles, avec les seules voix de la majorité socialiste, la nouvelle loi d'austérité contestée par l'opposition et dans la rue par les syndicats.

Le Premier ministre, Georges Papandréou, a salué ce vote dans une lettre lue par le

président du Parlement, et annoncé la radiation du parti de la seule députée socialiste, et ex-ministre du Travail, Louka Katseli, ayant marqué sa différence, en votant tous les articles sauf le 37, celui gelant les conventions collevtives sectorielles.

A la demande de l'opposition, un scrutin nominatif avait été organisé sur une vingtaine des articles de la loi les plus controversés, soit outre l'article 37, ceux prévoyant de nouvelles coupes salariales et le placement en chômage technique d'environ 30.000 personnes dans le secteur public.

Tous les députés présents de l'opposition, 144 sur un total de 146, ont voté contre, au deuxième jour d'une grève générale organisée contre ces mesures par les syndicats, et de rassemblements massifs anti-austérité émaillés d'incidents.

Le reste des articles a été adopté par une procédure simplifiée à la suite du vote nominatif, alors que la loi avait déjà adoptée "sur le principe" mercredi soir.

Un nouveau vote formel "sur l'ensemble du texte" a été ajourné à une prochaine séance, a annoncé le président de séance. Le ministère des Finances avait indiqué plus tôt qu'il ne s'agissait que d'une formalité.

L'adoption de cette loi, exigée par les créanciers du pays, Union européenne et Fonds monétaire international relevait "de la responsabilité nationale", afin que le pays "échappe à la faillite" en recevant une nouvelle tranche de prêts internationaux, a souligné M. Papandréou.

Il a aussi jugé que le pays gagnait ainsi en force pour négocier au sein de l'UE et de la zone euro en vue d'un règlement du problème de son surendettement.

Première publication : 20/10/2011

  • CRISE DE LA DETTE

    Deuxième jour de grève générale à Athènes

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    Manifestations record en Grèce contre un nouveau plan d'austérité

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Une nouvelle génération de sans-abri victime de la crise en Grèce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)