Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Afrique

L'armée mauritanienne affirme avoir "détruit" une base d'Aqmi en territoire malien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/10/2011

La Mauritanie a mené un raid aérien contre des positions d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) au Mali. Selon l'agence de presse officielle mauritanienne, les islamistes s'apprêtaient à lancer une attaque en territoire mauritanien.

AFP - L'armée mauritanienne a annoncé jeudi avoir détruit une base d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) près de la forêt du Wagadou, dans l'ouest du Mali, d'où était planifiée "une attaque" contre le territoire mauritanien.

"Nos forces armées nationales ont détruit des éléments ennemis qui s'apprêtaient, à partir de la forêt du Wagadou, à lancer une attaque contre notre territoire", a affirmé l'armée dans un communiqué diffusé par la radio nationale.

"Nos forces ont procédé à des frappes aériennes préventives", a-t-elle ajouté.

Une source militaire de haut niveau a précisé à l'AFP que "l'attaque a eu lieu sur la base de renseignements militaires très précis" et "a permis de détruire deux véhicules bourrés de terroristes" dont il n'a pas précisé le nombre.

"L'armée au sol est en train de faire le bilan des dégâts de l'attaque chez l'ennemi et se mobilise pour sécuriser les lieux et parer à toute éventualité", a ajouté cette source qui a affirmé que l'armée mauritanienne n'avait subi "aucune perte matérielle ou humaine".

En juin, la Mauritanie avait déjà mené un raid dans cette zone de la forêt du Wagadou, située près de la frontière entre les deux pays, et détruit "entièrement" un campement d'Aqmi qui abritait de "l'armement lourd" menaçant directement la Mauritanie, selon l'armée.

Le raid contre cette base avait fait 15 morts côté Aqmi et deux du côté mauritanien, selon l'armée mauritanienne.

Des opérations conjointes de surveillance et de sécurisation de cette zone, menées par les armées malienne et mauritanienne, s'étaient déroulées par la suite.

Plusieurs sources militaires ont récemment affirmé à l'AFP à Bamako qu'Aqmi tentait d'installer une nouvelle base dans la forêt du Wagadou.

Le Mali et la Mauritanie sont parmi les pays les plus touchés par les activités d'Aqmi, avec le Niger et l'Algérie où cette organisation a ses racines.

La branche maghrébine d'Al-Qaïda a des bases dans le nord du territoire malien d'où elle organise dans l'immense zone désertique de la bande sahélo-saharienne des attentats et des enlèvements - essentiellement d'Occidentaux - ainsi que divers trafics.

Aqmi retient en otage depuis la mi-septembre 2010 quatre Français enlevés à Arlit, dans le nord du Niger.

Face à cette situation, la Mauritanie mène régulièrement depuis juillet 2010, des opérations militaires contre des bases d'Aqmi en territoire malien, avec le feu vert et l'appui de Bamako.

 

Première publication : 20/10/2011

  • ALGÉRIE

    "L'arrivée de combattants kadhafistes renforce l'instabilité du Sahel"

    En savoir plus

  • MAURITANIE

    Al-Qaïda au Maghreb islamique attaque une base de l'armée dans le sud du pays

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Des combattants d'Al-Qaïda au Maghreb islamique tués dans le raid mauritanien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)