Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy est "très heureux" de la naissance de sa fille

©

Vidéo par Anthony SAINT-LÉGER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/10/2011

Carla Bruni-Sarkozy, épouse du président français Nicolas Sarkozy, a donné naissance à une fille, Giulia, mercredi soir à la clinique de la Muette, dans le 16e arrondissement de Paris. Le président français s'est dit "très heureux".

AFP - Nicolas Sarkozy a commenté jeudi pour la première fois la naissance de sa fille la veille, parlant lors d'une visite en Mayenne d'un grand bonheur "privé" et assurant que le bébé, prénommé Giulia, et sa maman Carla Bruni-Sarkozy se portaient "très bien".

A son retour à Paris après ce déplacement qu'il avait maintenu conformément à son agenda, le chef de l'Etat a fait une visite de 35 minutes, -entre 17H10 et 17H45- à la clinique de La Muette (XVIe), où son épouse a accouché.

Carla Bruni-Sarkozy, a annoncé sur son site (carlabrunisarkozy.org) en début de soirée que sa fille se prénommait Giulia.

"Je suis très touchée par les nombreux messages de félicitations qui me parviennent depuis la naissance de notre petite fille Giulia", écrit l'épouse du président Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy avait déjà passé une petite heure jeudi matin à la clinique, où dans l'après-midi Carla Bruni a aussi reçu la visite de sa mère, Marisa Bruni-Tedeschi, et du père de son premier enfant, le philosophe Raphaël Enthoven.

Cette naissance est une première pour un président de la République dans l'exercice de ses fonctions.

En Mayenne, après une prise de parole devant les salariés d'un centre de tri de déchets, le chef de l'Etat s'était vu offrir par l'entreprise un petit chêne à planter. Auparavant, des anonymes lui avaient remis un bavoir et un livre pour son épouse - "Mince, alors", pour qu'elle retrouve la ligne après la grossesse.

"C'est vraiment extrêmement gentil, très délicat", a dit M. Sarkozy. "On a eu la chance d'avoir un très grand bonheur. Tous les parents ici peuvent comprendre notre joie très profonde, une joie d'autant plus profonde qu'elle est privée, mais elles vont très bien!", a-t-il ajouté.

Dès le début de cette visite sur le thème de l'environnement, Nicolas Sarkozy avait reçu les félicitations de plusieurs salariés du centre de tri. Aux "bravo", il a rétorqué : "merci de votre gentillesse".

Comme l'Elysée l'avait fait savoir à l'avance, aucune communication officielle n'a accompagné la naissance de l'enfant, mercredi vers 19h-19h30, et la confirmation est venue dans la soirée de l'entourage du couple présidentiel.

Agé de 56 ans, Nicolas Sarkozy a déjà trois fils (Pierre, 26 ans, Jean, 25 ans, et Louis, 14 ans). Il est également grand-père d'un petit Solal né en janvier 2010 dans le couple formé par son fils Jean et Jessica Sebaoun. Carla Bruni-Sarkozy, 43 ans, a eu un fils avec Raphaël Enthoven (Aurélien, 10 ans).

Mercredi, au moment de l'accouchement, le chef de l'Etat était à Francfort, où il a rencontré la chancelière Angela Merkel avant un sommet européen dimanche à Bruxelles consacré à la crise de la dette dans la zone euro.

A son retour d'Allemagne il était retourné à la clinique vers 23H00 pour y passer plus d'une heure avec sa femme et sa fille.

Gérard Longuet, ministre de la Défense, a décrit jeudi Nicolas Sarkozy comme un homme "très heureux" de la naissance de sa fille, ajoutant qu'un président "bien dans sa vie était un cadeau" pour la France.

"Le président de la République nous a habitués à faire des arguments politiques de tout, j'espère qu'il n'en fera pas un avec celui-là", a réagi de son côté le député PS Jérôme Cahuzac.

Jeudi aux abords de la clinique située rue Nicolo, certains riverains ou membres du personnel de l'établissement dénonçaient "un cirque médiatique pesant" en raison de la présence de nombreux journalistes.

"Je trouve ça démesuré, c'est un événement personnel. Il faut les laisser tranquilles", a déclaré Erika, une jeune femme blonde de 27 ans.

 

Première publication : 20/10/2011

  • FRANCE

    Carla Bruni-Sarkozy a accouché d'une petite fille

    En savoir plus

  • FRANCE

    La grossesse de Carla Bruni-Sarkozy : de la rumeur au secret de polichinelle

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)