Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EIIL

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy : Chronique d'un retour annoncé

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 12 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le PS dans la tourmente

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Emma Stone et Colin Firth nous jouent un tour dans "Magic in the moonlight"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

FOCUS

Un siècle après, que reste-t-il de la présence allemande en Namibie ?

En savoir plus

  • Paris s'apprête à accueillir la conférence internationale sur l'État islamique

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Les pro-russes menacent le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, selon Kiev

    En savoir plus

  • Tour d’Espagne : le troisième sacre d’Alberto Contador

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

  • Corée du Nord : l'Américain Matthew Miller condamné aux travaux forcés

    En savoir plus

  • Plus de 900 résidents français impliqués dans le jihad

    En savoir plus

  • En images : Roland-Garros en fête pour la Coupe Davis

    En savoir plus

  • Corse : attentat contre une discothèque du Club Med

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la France remporte une médaille de bronze historique

    En savoir plus

Amériques

Le Sénat rejette une mesure du plan d'Obama pour l'emploi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/10/2011

Après avoir rejeté le plan pour l'emploi du président Obama dans son ensemble, les sénateurs, qui statuent désormais sur chaque mesure, ont rejeté jeudi celle visant à aider les États à embaucher enseignants, secouristes et policiers.

AFP - Le Sénat américain a rejeté jeudi soir une mesure du plan emploi du président Barack Obama destinée à aider les Etats à embaucher de nouveau des enseignants, des secouristes et des policiers pour un coût de 35 milliards de dollars.

Il fallait 60 voix pour permettre un examen du texte. Or, seuls 50 sénateurs ont voté pour et 50 contre, à la chambre haute où les démocrates sont majoritaires mais où les républicains disposent d'une minorité de blocage.

Les républicains sont opposés à cette mesure car les démocrates du Sénat ont prévu de la financer par un hausse d'impôt pour les millionnaires.

Le 11 octobre, le Sénat avait déjà rejeté le plan du président dans son ensemble, soit une mesure visant à stimuler la croissance et l'emploi d'un montant de 447 milliards de dollars.

Le président et ses alliés démocrates du Sénat se sont donc orientés vers une adoption des mesures plan morceau par morceau.

Mais la minorité de blocage républicaine n'a pas fléchi jeudi soir en barrant de nouveau la route au projet du président Obama, en ralliant au passage une poignée de démocrates.

Le président n'avait pourtant pas ménagé ses efforts cette semaine en effectuant une tournée en autocar de trois jours et 1.000 km à travers la Caroline du Nord (sud-est) et la Virginie (est), afin de tenter de rallier l'opinion publique à son plan emploi.

Le Sénat a aussi rejeté jeudi soir (par 57 voix contre 43) un autre morceau du plan emploi d'Obama --soutenu par les républicains-- qui aurait abrogé une loi imposant une retenue fiscale de 3% pour des sous-traitants employés par le gouvernement fédéral ou les Etats. Les démocrates se sont opposés à cette mesure car les républicains avaient prévu de le financer par des réductions budgétaires drastiques.

A moins de 13 mois des élections de novembre 2012, au cours desquelles les républicains espèrent détrôner le président Obama, la bataille fait rage entre les deux partis du Congrès peu disposés à céder du terrain, alors que le taux de chômage du pays se maintient obstinément à 9,1%.

 

Première publication : 21/10/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Obama somme le Congrès d'adopter son plan pour l'emploi

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama annonce un plan pour l'emploi de 447 milliards de dollars

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama met les républicains au défi de se joindre à lui pour améliorer l'emploi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)