Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Les indicateurs sont au rouge pour François Hollande

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Le livre de Trierweiler, coup de grâce politique pour le président Hollande ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

L'UMP en crise, l'heure de vérité pour Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Nicolas Sarkozy sur l'Europe, une tribune pour la reconquête ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Remaniement : un second souffle pour l'exécutif ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Manuel Valls, chef d'un gouvernement "de combat" ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Municipales : un remaniement en perspective ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Affaire Buisson : quelles conséquences pour Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

  • En direct : François Hollande face à la presse

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

SPORT

Sepp Blatter promet de s'attaquer à la corruption au sein de la Fifa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/10/2011

Réélu à la tête de la Fédération internationale de football (Fifa) en juin dernier, Sepp Blatter a pris l'engagement de transmettre à "une organisation externe" le dossier sur l'affaire de corruption présumée mise au jour par la BBC.

AFP - Le président de la Fifa Joseph Blatter a indiqué vendredi que son instance ouvrirait en décembre "le dossier ISL", affaire de corruption présumée pour la BBC, pour le "transmettre" à "une organisation externe" afin d'en tirer "les conséquences".

La BBC affirmait dans un sujet diffusé l'an dernier qu'International Sports and Leisure (ISL), une société de marketing qui avait obtenu l'exclusivité des droits pendant plusieurs Coupes du monde, avant sa liquidation en 2001, avait versé des "pots-de-vin" à certains membres de la Fifa.

Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football (CAF), est l'un des trois membres du comité exécutif de la Fifa accusés dans ce documentaire de la BBC d'avoir reçu de l'argent dans le cadre d'affaires de corruption.

M. Hayatou avait rejeté les accusations fin novembre sur France 24, avançant que la CAF avait reçu des fonds de la part d'ISL dans "un élan de solidarité" à l'occasion du 40e anniversaire de l'instance.

"On ne nie pas qu'ISL a donné à la CAF (...) 25.000 francs suisses. Personne ne le conteste", avait-il dit au sujet de cet "élan de solidarité".

"Nous ne voyons pas en quoi nous sommes concernés par ce que la BBC raconte, avait ajouté M. Hayatou. C'est quelque chose qui date de 16 ans. Pourquoi la BBC n'avait pas révélé ça depuis 16 ans si elle avait la preuve que c'était de la corruption?".

M. Hayatou avait également assuré fin novembre ne pas être opposé à l'ouverture d'une enquête, demandée par l'ONG Transparency International. "S'ils veulent faire une enquête, qui peut les en empêcher? On n'a rien à cacher, s'ils veulent faire une enquête qu'ils viennent. Les portes seront ouvertes", avait-il dit.

 

Première publication : 21/10/2011

  • FOOTBALL

    Sepp Blatter réélu sans surprise à la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Who's Who de la crise de la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL - FIFA

    "Ce sera le mandat des grandes réformes ou celui de trop"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)