Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

EUROPE

Cinq Tigres tamouls condamnés à des peines de prison par la justice néerlandaise

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/10/2011

Le tribunal de La Haye a condamné cinq membres des Tigres tamouls à des peines allant de deux à six ans de prison. Ils ont été reconnus coupables d'avoir aidé financièrement l'organisation séparatiste sri-lankaise depuis les Pays-Bas.

AFP - Cinq membres des Tigres tamouls ont été condamnés vendredi par le tribunal de La Haye à des peines allant de deux à six ans de prison pour avoir aidé financièrement l'organisation séparatiste sri-lankaise depuis les Pays-Bas.

"Nous condamnons donc le suspect à 6 ans de prison", a déclaré le juge Roel van Rossum lors d'une audience publique, s'adressant au chef du groupe de cinq hommes. Les quatre autres hommes ont été condamnés à des peines de deux ans, deux ans et demi, trois ans et cinq ans.

Les cinq accusés ont été reconnus coupables d'avoir aidé les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE), classés depuis 2006 sur la liste de l'Union européenne des organisations terroristes, en récoltant de l'argent, notamment en menaçant des membres de la communauté sri-lankaise aux Pays-Bas.

Le parquet avait requis le 27 septembre trois peines de dix ans, une peine de douze ans et une peine de seize ans de prison à leur encontre.

Le tribunal n'a pas suivi ces recommandations et a donné des peines plus légères, car il considère que les LTTE ne constituent pas une organisation terroriste, malgré sa présence sur la liste européenne.

Les cinq hommes, qui possèdent la nationalité néerlandaise, avaient été arrêtés en avril et juin 2010 dans le cadre d'une enquête sur les activités interdites du LTTE.

 

Première publication : 21/10/2011

  • SRI LANKA

    Le pouvoir et les ex-rebelles tamouls coupables de crimes de guerre, selon l'ONU

    En savoir plus

  • SRI LANKA

    L'ancien chef des armées Sarath Fonseka condamné à trois ans de prison

    En savoir plus

  • SRI LANKA

    Sarath Fonseka, des honneurs militaires à la disgrâce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)