Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

SPORT

L'Australie remporte la petite finale face au Pays de Galles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/10/2011

Les Australiens terminent troisièmes de la Coupe du monde de rugby 2011 en s'imposant 21-18 face au Pays de Galles. Une victoire au goût de revanche pour les Wallabies, qui s'étaient inclinés face au XV du Poireau lors de la petite finale de 1987.

AFP - L'Australie a terminé la Coupe du monde de rugby à la troisième place après sa victoire sur le pays de Galles (21-18) vendredi à l'Eden Park d'Auckland.

Les Wallabies, champions du monde en 1991 et 1999 et vice-champions du monde en 2003, restaient sur une élimination en quarts de finale de l'édition 2007.

Cinq jours après leur sévère élimination face aux All Blacks (20-6) en demi-finale, ils terminent la compétition sur une bonne note comptable mais après un match fade et terni par les blessures.

Ils ont rapidement dû recomposer leur ligne de trois-quarts après les sorties de l'arrière Kurtley Beale (10) et de l'ouvreur Quade Cooper (22). Beale revenait juste d'une blessure aux adducteurs qui l'avait contraint à manquer la demi-finale. Cooper, lui, s'est blessé apparemment sérieusement au genou droit sur un changement d'appui devant la ligne galloise.

Après 22 minutes, Adam Ashley-Cooper a glissé du centre à l'arrière, Berrick Barnes du centre à l'ouverture alors que les remplaçants Rob Horne et Anthony Fainga'a formaient la paire au milieu du terrain.

Dans un match haché par les fautes de main et les ballons perdus, les Australiens ont longtemps buté sur la défense galloise. Ils n'ont trouvé que deux fois la faille, par Berrick Barnes sur un lancement de jeu derrière mêlée (12) puis Ben McCalman en fin de match (76).

Dominés territorialement, les Gallois sont revenus dans le match par un essai de Shane Williams accordé malgré un en-avant sur la dernière passe de James Hook (8-7, 49) avant que les Wallabies ne capitalisent grâce à des pénalités de James O'Connor (53, 57) et un drop de Barnes (68), de loin le Wallaby le plus tranchant de la rencontre.

Les "Diables Rouges" ont inscrit un ultime essai dans les arrêts de jeu par Halfpenny mais pourront regretter, comme lors de leur demi-finale perdue face au XV de France (9-8), le manque de réalisme de leurs buteurs Hook (1 sur 3) et Halfpenny (0 sur 1).

Ils échouent à égaler leur meilleur performance en Coupe du monde, une 3e place en 1987.

La finale de la Coupe du monde opposera la Nouvelle-Zélande à la France, dimanche (21h00 locales, 10h00 françaises) à Auckland.

Les points:

Australie - Essais: Berrick Barnes, Ben McCalman, Transformation: James O'Connor, Pénalités: James O'Connor (2), Drop: Berrick Barnes

Pays de Galles - Essais: Shane Williams, Leigh Halfpenny, Transformation: Stephen Jones, Pénalités: James Hook, Stephen Jones

Première publication : 21/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    En Nouvelle-Zélande, le "French flair" cuvée 2011 a mauvaise presse

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Après les Bleus, les All Blacks se qualifient pour la finale

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    La France se qualifie dans la douleur pour la finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)