Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

SPORT

City atomise United dans le derby de Manchester

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/10/2011

Manchester City a humilié les Red Devils de Manchester United (6-1) lors de la 9e journée du championnat anglais. Un succès qui permet aux Citizens de caracoler en tête de la Premier League avec 5 points d'avance sur United.

REUTERS - Manchester City a frappé un grand coup dimanche en Premier League en s'imposant très largement sur la pelouse de son grand rival Manchester United, humilié 6-1.

Grâce à ce résultat, les Citizens comptent désormais cinq points d'avance sur les Reds et s'affirment de plus en plus comme des candidats crédibles au titre cette saison. Avec 25 points, ils sont seuls en tête du championnat.

Fait marquant, le champion en titre a encaissé trois buts en quatre minutes en toute fin de rencontre.

Pour ce choc annoncé de la neuvième journée, Manchester City a réalisé une très bonne entame de match en marquant dès la 22e minute, grâce à Mario Balotelli, à la réception d'un bon centre de James Milner.

Incapables de développer leur jeu en première mi-temps dans leur antre d'Old Trafford, les hommes d'Alex Ferguson sont revenus des vestiaires frustrés et se sont mis en grande difficulté après l'expulsion de Jonny Evans à la 47e, pour une faute commise en sa qualité de dernier défenseur.

La sanction est venue 13 minutes plus tard avec le doublé de Mario Balotelli, encore une fois sur un service de James Milner. Les deux hommes, préférés au coup d'envoi à Edin Dzeko et Samir Nasri, ont prouvé à leur entraîneur Roberto Mancini qu'ils étaient peut-être plus que des doublures.

En difficulté à dix, Manchester United a encaissé dans la foulée un troisième but de l'inévitable attaquant argentin Sergio Agüero (69e), avant de penser sauver l'honneur par l'intermédiaire de Darren Fletcher.

Sans pitié pour leurs voisins, les Citizens ont toutefois enfoncé le clou en toute fin de rencontre par l'intermédiaire d'Edin Dzeko (90e et 94e) et de David Silva (91e).

Première publication : 23/10/2011

  • FOOTBALL

    Le père et l'oncle de Wayne Rooney arrêtés dans une affaire de match truqué

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    L'exclusivité des droits TV de la Premier League remise en cause par la justice européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)