Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Jane Campion présente la saison 2 de "Top of the Lake"

En savoir plus

FOCUS

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes en danger

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester prise pour cible"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

LE DÉBAT

Donald Trump au Proche-Orient : quels enjeux ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

SPORT

Didier Camberabero : "Les Bleus méritaient de gagner"

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 23/10/2011

Lui aussi finaliste malheureux en 1987 contre la Nouvelle-Zélande, Didier Camberabero revient sur la courte défaite du XV de France contre les All Blacks en finale de la Coupe du monde de rugby.

Quelques heures après le coup de sifflet final qui a scellé la défaite du XV de France face aux All Blacks en finale du Mondial-2011 (8-7), Didier Camberabero, lui aussi finaliste malheureux contre la Nouvelle-Zélande en 1987, se dit fier de l’équipe de France qu’il a vu joué ce dimanche à l’Eden Park d’Auckland. Il n’avait pourtant pas manqué de la critiquer sévèrement après sa demi-finale contre le XV du Poireau, la semaine dernière...


"J’ai été dur avec cette équipe de France après sa victoire contre le Pays de Galles. Mais après cette finale, il faut aussi savoir lui rendre hommage. C’est très difficile pour les Bleus de s’incliner après le match qu’ils ont fait. Ils ont prouvé qu’ils pouvaient rivaliser avec n’importe quelle équipe. Cette fois, la Nouvelle-Zélande l’a emporté même si l'équipe de France lui a fait très peur. Reste que perdre d’un point, c’est quand même rageant… La France méritait de gagner.

Nous avons eu beaucoup de réussite depuis le début de cette Coupe du monde : la victoire des Irlandais sur l’Australie qui nous a permis de ne pas avoir les Wallabies dans notre tableau, la blessure du Néo-Zélandais Dan Carter, considéré comme le meilleur joueur du monde, notre victoire sur le fil contre les Gallois en demi-finale… Et même en finale, nous avons eu de la chance : Piri Weepu a manqué tous ses tirs au pied et Aaron Cruden [la doublure de Colin Slade, lui-même doublure de Dan Carter, ndlr] s’est blessé aux ligaments. Il a été remplacé par Stephen Donald, qui n’avait plus joué depuis un an. A un moment, la réussite cesse et il faut savoir l’accepter !

Je suis tout de même fier de cette équipe. Elle a montré qu’elle était capable de faire plier les plus forts lorsqu’elle évolue avec une telle envie de faire du jeu. Maintenant, une nouvelle page se tourne, avec l’arrivée d’un nouveau sélectionneur et la constitution d’un nouveau groupe. Mais cette finale est une leçon à retenir pour l’avenir."

Première publication : 23/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    La Nouvelle-Zélande sacrée championne du monde de rugby

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Cinq raisons de croire à la victoire du XV de France

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    L'Australie remporte la petite finale face au Pays de Galles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)