Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 24/10/2011

"Nicolas Sarkozy dit à David Cameron de la boucler"

Presse internationale, Lundi 24 octobre. Au menu de la presse internationale ce matin, la forte mobilisation des électeurs tunisiens, pour les premières élections libres depuis 1956, et les dissensions franco-britanniques sur l’euro.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
  
On commence cette revue de presse internationale avec les élections d’hier en Tunisie, des élections pour désigner les membres de l’assemblée constituante.
 
C’étaient les premières élections libres depuis l’indépendance du pays en 1956, les Tunisiens «enfin libres de dire leur mot !».
Un rendez-vous historique sur lequel revient bien sûr la presse tunisienne, et notamment le journal le Temps, qui évoque ce matin la forte participation des jeunes à ces élections. Les jeunes qui sont pour beaucoup dans la «métamorphose», tunisienne, mais seront-ils aussi présents dans la constituante qui vient d’être élue, s’interroge le journal.
 
Quoi qu’il en soit, malgré tous leurs défauts, ces élections sont largement perçues comme un succès pour la Tunisie écrit ce matin The National, basé à Abu Dhabi, qui rappelle ce qu’était le régime de Ben Ali, un régime corrompu qui terrifiait les Tunisiens.
Aujourd’hui, même s’ils sont très nombreux, la plupart des partis s’accordent sur l’essentiel: la reconnaissance de l’héritage islamique de la Tunisie, l’établissement d’un système démocratique et social, mais aussi le développement de la libre-entreprise.
 
Malgré cet optimisme affiché, beaucoup de Tunisiens restent dubitatifs sur la possibilité pour la révolution de parvenir à son terme. L’une de ces voix discordantes est celle de la bloggeuse tunisienne Lina Ban Mhenni, dont le nom a été évoqué pour le prix Nobel de la paix.
La jeune femme signe ce matin une tribune dans The Guardian pour expliquer pourquoi elle a boycotté les élections: surtout écrit-elle, à cause de la participation à ce scrutin de nombreux candidats issus de l’ère Ben Ali et du défunt RCD, l’ex parti présidentiel.
 
Et puis il est aussi largement question ce matin des efforts de l’Union européenne pour sauver l’euro, à lire notamment dans The Times.
Le journal eurosceptique qui se frotte les mains face aux difficultés européennes et qui titre ce matin: «L’euro a toujours été une mauvaise idée parce que sans union politique, l’euro ne peut pas marcher» - union politique dont bien évidemment The Times ne veut pas entendre parler non plus.
 
Les propos de David Cameron sur la gestion de l’euro ont par ailleurs déclenché une vive passe d’armes avec Nicolas Sarkozy, une confrontation qui fait la Une ce matin des quotidiens britanniques, et notamment du Guardian, qui titre ce matin: «Sakozy tells Cameron: shut up», «Nicolas Sarkozy dit à David Cameron de la boucler».
 
Le premier ministre britannique qui doit faire face, aussi, aux attaques des eurosceptiques de son propre camp, à voir du côté de The Independent, qui revient sur la fronde des conservateurs au Parlement. Les députés qui veulent évoquer l'organisation d'un référendum sur l'appartenance de la Grande-Bretagne à l'Union européenne lors du débat parlementaire d’aujourd’hui.
 
Et on termine avec l’indignation de certaines Américaines qui se disent choquées, à lire sur le site The Daily Beast qui se fait l’écho donc de cette indignation.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus