Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

FOCUS

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vanessa Wagner, le piano engagé d'une virtuose classique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

La laïcité, une vieille idée très moderne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

Afrique

Nairobi cible d'une seconde attaque en moins de vingt-quatre heures

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/10/2011

Une attaque à la grenade lundi a fait un mort dans la capitale kényane, alors que Nairobi mène une offensive contre les Shebab en Somalie qui avaient menacé de représailles. Dimanche une déflagration a également blessé 13 personnes.

REUTERS - Une nouvelle attaque à la grenade s'est produite lundi soir à Nairobi, la capitale kényane déjà visée la nuit précédente par une explosion de même type, a confirmé la police kényane.

Cette seconde déflagration en moins de vingt-quatre heures, qui a eu lieu à un arrêt de bus dans le centre de la ville, a fait un mort et au moins huit blessés, a précisé le porte-parole adjoint de la police kényane.

"Il s'agissait à nouveau d'une grenade", a ajouté Charles Owino.

L'attaque commise aux premières heures de la journée de lundi dans un bar de Nairobi a fait elle treize blessés, dont deux grièvement touchés aux jambes et au visage, selon la police kényane.

Un témoin cité par une radio de Nairobi a affirmé qu'un homme s'était présenté dans cet établissement peu après 03h00 du matin (00h00 GMT) et qu'il avait lancé une grenade avant de prendre la fuite.

Ces deux incidents n'ont pas été revendiqués.

Ils surviennent une semaine après le déclenchement par le Kenya d'une opération de sécurité transfrontalière contre les combattants islamistes présents dans le sud de la Somalie et responsables d'une vague d'enlèvements d'étrangers en territoire kényan.

Ces islamistes, les Chabaab, ont menacé le Kenya de représailles s'il ne retirait pas ses troupes de Somalie.

Samedi, l'ambassade américaine à Nairobi a adressé une alerte de sécurité aux ressortissants américains installés ou séjournant au Kenya, évoquant un risque contre des lieux fréquentés par la communauté étrangère.

Première publication : 24/10/2011

  • KENYA

    Une discothèque de Nairobi attaquée à la grenade

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Les Shebab menacent de frapper le "cœur" du Kenya

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Des pirates somaliens jugés pour la première fois en France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)