Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Corée du Sud : des questions encore

En savoir plus

TOUS POLITIQUES

Benoist Apparu, député-maire UMP de Châlons-en-Champagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Libérés de l'enfer

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

Afrique

Nairobi cible d'une seconde attaque en moins de vingt-quatre heures

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/10/2011

Une attaque à la grenade lundi a fait un mort dans la capitale kényane, alors que Nairobi mène une offensive contre les Shebab en Somalie qui avaient menacé de représailles. Dimanche une déflagration a également blessé 13 personnes.

REUTERS - Une nouvelle attaque à la grenade s'est produite lundi soir à Nairobi, la capitale kényane déjà visée la nuit précédente par une explosion de même type, a confirmé la police kényane.

Cette seconde déflagration en moins de vingt-quatre heures, qui a eu lieu à un arrêt de bus dans le centre de la ville, a fait un mort et au moins huit blessés, a précisé le porte-parole adjoint de la police kényane.

"Il s'agissait à nouveau d'une grenade", a ajouté Charles Owino.

L'attaque commise aux premières heures de la journée de lundi dans un bar de Nairobi a fait elle treize blessés, dont deux grièvement touchés aux jambes et au visage, selon la police kényane.

Un témoin cité par une radio de Nairobi a affirmé qu'un homme s'était présenté dans cet établissement peu après 03h00 du matin (00h00 GMT) et qu'il avait lancé une grenade avant de prendre la fuite.

Ces deux incidents n'ont pas été revendiqués.

Ils surviennent une semaine après le déclenchement par le Kenya d'une opération de sécurité transfrontalière contre les combattants islamistes présents dans le sud de la Somalie et responsables d'une vague d'enlèvements d'étrangers en territoire kényan.

Ces islamistes, les Chabaab, ont menacé le Kenya de représailles s'il ne retirait pas ses troupes de Somalie.

Samedi, l'ambassade américaine à Nairobi a adressé une alerte de sécurité aux ressortissants américains installés ou séjournant au Kenya, évoquant un risque contre des lieux fréquentés par la communauté étrangère.

Première publication : 24/10/2011

  • KENYA

    Une discothèque de Nairobi attaquée à la grenade

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Les Shebab menacent de frapper le "cœur" du Kenya

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Des pirates somaliens jugés pour la première fois en France

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)