Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les pro-russes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Culture

L'édition 2011 de la Fiac peu affectée par la crise

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2011

La Foire internationale d'art contemporain s'est achevée dimanche à Paris. Malgré la crise, cette 38e édition, qui a duré cinq jours, s'avère bonne, selon les exposants. Les collectionneurs, notamment Américains, étaient au rendez-vous.

AFP - La Foire internationale d'art contemporain (Fiac), qui a fermé ses portes dimanche soir au Grand Palais à Paris, a encore gagné en qualité cette année, les ventes ayant été plutôt "bonnes" en dépit de la crise financière, selon une majorité de galeristes interrogés par l'AFP.

D'autres exposants, moins nombreux, semblaient plus réservés sur le bilan des ventes.

La 38ème édition, qui a duré cinq jours dont un réservé aux professionnels, a été particulièrement sélective, avec 168 galeries d'art moderne et contemporain contre 194 en 2010.

"Les affaires ont été bonnes, soutenues, régulières. L'ambiance a été tonique, enlevée. Ce n'est pas la sinistrose", a déclaré à l'AFP Jennifer Flay, directrice de la Fiac.

Avec 68% de galeries étrangères, le caractère international de la foire s'est encore accru. Mercredi, lors de la journée pour les professionnels, les collectionneurs étaient au rendez-vous, notamment les Américains plus nombreux que les années précédentes.

"Nous avons eu un public international de collectionneurs que nous n'avions pas avant", indique à l'AFP le galeriste parisien Kamel Mennour.

"Le niveau de la clientèle s'est amélioré", relève la grande galerie new yorkaise Michael Werner. "Nous avons beaucoup vendu", ajoute la galerie.

Toutefois sa pièce phare, un Picasso "unique" de 1904 intitulé "Vase de fleurs", n'avait pas encore trouvé preneur samedi.

La galerie Jeanne Bucher/Jaeger Bucher "a réalisé des ventes à plus de 2 millions d'euros dont deux tableaux de Nicolas de Staël", indique la Fiac.

Applicat-Prazan souligne avoir réalisé de nombreuses ventes à plus d'un million d'euros. Des oeuvres à plus de 2 millions d'euros ont été vendues à des "clients très internationaux", ajoute la Fiac.

La galerie américaine Gagosian affirme "avoir très bien vendu". Une oeuvre de Damien Hirst "White riot" composée de deux armoires à pharmacie fait l'objet d'une réserve.

La galerie new yorkaise David Zvirner, qui présentait un stand très remarqué autour d'artistes minimalistes (Dan Flavin, Donald Judd), a "très bien vendu", déclare Justine Durrett, l'un de ses directeurs.

La galerie new yorkaise Cheim & Read a enregistré des ventes allant jusqu'à plus de 3 millions d'euros. La new Yorkaise Van de Weghe évoque des ventes jusqu'à 4 millions d'euros.

La galerie française Perrotin a réalisé des ventes jusqu'à 3,5 millions de dollars.

La foire s'est "bien passée" pour la galerie parisienne Jérôme de Noirmont, déclare Emmanuelle de Noirmont, qui montrait notamment Fabrice Hyber.

La galerie Blum & Poe, de Los Angeles, dit apprécier la foire et son cadre prestigieux. "Les ventes ont été OK, pas merveilleuses mais assez bonnes", indique Jeff Poe.

Nouvelle venue, la galerie Bärbel Grässlin de Francfort, qui présentait des artistes allemands, dit que pour elle "le business est OK". "On n'est pas malheureux mais cela pourrait être meilleur", souligne Bärbel Grässlin.

Victoria Miro, galerie londonienne qui mettait en avant la Japonaise Yayoi Kusama, a relevé la progression qualitative de la foire. En revanche, "nous n'avons pas beaucoup vendu", confie samedi l'un des directeurs, Glenn Scott Wright.

La galerie chinoise Shanghart reconnaît que "cela ne marche pas super" pour elle, "sans doute en raison de la crise économique" en Europe. "C'est plus facile en Chine", ajoute-t-elle.

La Fiac a comptabilisé 68.079 entrées au Grand Palais en cinq jours. L'an dernier la Fiac avait enregistré plus de 85.660 entrées entre le mardi soir et le dimanche, mais elle avait lieu sur deux sites (Grand Palais plus Cour Carrée du Louvre). Les chiffres ne sont donc pas comparables, soulignent les organisateurs.

 

Première publication : 25/10/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)