Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Gaza : le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas vire au bain de sang

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Asie - pacifique

Dix mille personnes fuient les combats dans le sud du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2011

Les affrontements armés entre soldats et rebelles séparatistes musulmans philippins ont provoqué la fuite d'environ 10 000 habitants de la péninsule de Zamboanga, dans le sud de l'archipel.

AFP - Quelque 10.000 personnes ont fui leurs maisons dans le sud des Philippines au cours des derniers jours, en raison des affrontements armés entre soldats et rebelles séparatistes musulmans, a indiqué mardi un responsable de la défense civile.

Selon ce responsable, Adriano Fuego, un habitant sur sept des villes de Payao, Alicia et Talusan, sur la péninsule de Zamboanga de l'île de Mindanao (sud), ont quitté leurs habitations.

"Ils ont reçu des messages sur leur téléphone disant que les rebelles allaient attaquer les villes", a ajouté Adriano Fuego.

Beaucoup d'habitants sont partis avant l'arrivée des rebelles du Front moro islamique de libération (MILF), principal groupe de la rébellion sécessionniste musulmane, ce qui a permis d'éviter des victimes parmi les civils, a-t-il affirmé.

La veille, l'aviation philippine avait bombardé un village isolé aux environs de la ville de Payao, où sont retranchés, selon l'armée, des rebelles du MILF.

Il s'agissait des premières frappes aériennes dans cette région depuis 2008.

Ces rebelles, selon l'armée, se revendiquent du MILF mais ne répondent plus à son commandement et sont surtout impliqués dans des activités criminelles, dont notamment les enlèvements.

Les îles de Mindanao et de Basilan, toutes deux au sud, connaissent depuis dix jours une vague de violences, la plus meurtrière depuis des années.

Ces attaques et ces tirs interviennent alors que des négociations pour un accord de paix entre Manille et la rébellion musulmane ont repris au printemps.

Le MILF, qui compte quelque 12.000 combattants, réclamait à l'origine un Etat musulman indépendant dans le tiers sud des Philippines, pays majoritairement catholique. Il se bat maintenant pour l'autonomie.

Le gouvernement et les représentants du MILF ont repris des négociations de paix au printemps 2011, qui visent à mettre fin à l'une des rébellions les plus anciennes du pays.

La guérilla a fait plus de 150.000 morts depuis 1978 et abouti au déplacement de centaines de milliers de personnes.

Première publication : 25/10/2011

  • INTEMPÉRIES

    Les Philippines frappées par un second typhon

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Ouverture à Manille du procès du responsable présumé du massacre de Mindanao

    En savoir plus

  • PHILIPPINES

    Le Parlement proclame Benigno Aquino président

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)