Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

Trois travailleurs humanitaires enlevés à la frontière du Puntland

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/10/2011

Une Américaine, un Danois et un Somalien employés d'une ONG ont été enlevés mardi en Somalie. Le pays, sans gouvernement effectif et en état de guerre civile depuis 20 ans, est l'un des plus dangereux pour les travailleurs humanitaires.

AFP - Trois travailleurs humanitaires, une Américaine, un Danois et un Somalien, ont été enlevés mardi après-midi dans le centre de la Somalie, a confirmé leur employeur, l'ONG Danish Demining Group (DDG).

"Aujourd'hui à 15H00 en Somalie, trois employés du Danish Demining Group ont été kidnappés," a indiqué Klaus Ljoerring Pedersen, directeur régional de l'ONG, dans un communiqué. "L'un est un homme somalien, deux sont des employés internationaux, une Américaine et un Danois," a-t-il poursuivi.

"Le Danish Demining Group n'a pas d'autres commentaires à faire pour le moment et encourage les médias à respecter les besoins de confidentialité de l'enquête en cours," a-t-il ajouté.

Un peu plus tôt, un responsable de la sécurité somalienne, Ali Mohamed, avait affirmé, sans plus de précision, que "deux travailleurs humanitaires étrangers de DDG (avaient) été kidnappés près de l'aéroport de Galkayo par des hommes armés."

DDG a un programme de déminage dans la région et un autre éducatif sur les risques des explosifs. Elle y a ouvert ces activités en 2007.

Galkayo, à cheval entre les deux régions somaliennes proclamées semi-autonome du Puntland et de Galmudug, a été le théâtre de violents affrontements entre groupes politiques ou clans rivaux en septembre.

En raison des risques d'enlèvements et de violences permanentes, la Somalie est l'un des pays les plus dangereux pour les travailleurs humanitaires. Les ONG indiquent souvent n'y travailler qu'avec des collaborateurs locaux.

La Somalie est sans gouvernement effectif et en état de guerre civile depuis 20 ans. La situation a permis l'éclosion de nombreuses milices, d'insurgés islamistes et de groupes de pirates qui règnent sur de plus ou moins grandes portions du territoire.

Le mois dernier, le Galmudug et le Puntland avaient signé une feuille de route, destinée à reconstruire la nation, avec le gouvernement de transition somalien (TFG) à Mogadiscio. Les deux Etats semi-autonomes sont opposés aux shebab, des rebelles islamistes qui se revendiquent d'Al-Qaïda, ont juré la perte du TFG et contrôlent l'essentiel du territoire somalien, plus au sud.

En septembre et octobre, quatre Européennes enlevées au Kenya avaient été emmenées dans le sud de la Somalie par leurs ravisseurs.

Deux employées espagnoles de Médecins sans frontières, Montserrat Serra et Blanca Thiebaut, avaient été kidnappées dans les camps de réfugiés de Dadaab, dans l'est du Kenya. Avant elles, une Britannique, Judith Tebbutt, et une Française, Marie Dedieu, décédée en captivité, l'avaient été sur le très touristique archipel de Lamu.

En réaction, le Kenya a envoyé des troupes à la poursuite des shebab dans le sud somalien. Les insurgés, qui nient toute responsabilité dans ces rapts, ont promis des représailles et la police kényane les soupçonne d'être derrière deux attaques à la grenade dans la capitale Nairobi qui ont fait un mort et 29 blessés en moins de 24 heures lundi.

Mardi pourtant, le ministre kényan des Affaires étrangères, Moses Wetangula, a redit la détermination de son pays à protéger ses frontières, affirmant que le Kenya ne pouvait pas regarder sans rien faire "des enlèvements de touristes, de travailleurs humanitaires et des violations de son intégrité territoriale."

Première publication : 25/10/2011

  • SOMALIE

    Des pirates somaliens jugés pour la première fois en France

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Attentat à la voiture piégée à Mogadiscio

    En savoir plus

  • ISLAMISME

    Les Shebab somaliens nient avoir enlevé quatre Européennes au Kenya

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)