Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 26/10/2011

Inondations en Thaïlande

La toile témoigne de la montée des eaux en Thaïlande. Les internautes grecs se mobilisent contre les mesures d’austérité récemment adoptées dans le pays. Et le président russe Dimitri Medvedev joue au badminton avec Vladimir Poutine.

Inondations en Thaïlande

Les pires inondations depuis 50 ans se poursuivent en Thaïlande où l’eau a commencé à envahir plusieurs quartiers de la capitale, Bangkok, malgré les efforts des autorités. Une situation dramatique largement suivie et commentée sur la toile.

Google a ainsi créé une page dédiée à la catastrophe en cours en Thaïlande sur laquelle sont diffusées des cartes interactives permettant de se faire une idée de la situation dans le pays. Des cartes qui indiquent, entre autres, les zones les plus durement touchées par les intempéries mais aussi les différents centres d’hébergements qui ont été ouverts par le gouvernement pour accueillir les nombreux sinistrés.

Autre initiative mise en place pour s’informer sur la montée des eaux dans le pays, le site « Is my house flooded? », « Ma maison est-elle inondée ? » en français qui permet, en entrant le code postal d’une région, de se renseigner sur le niveau des inondations dans telle ou telle partie de la Thaïlande.

Plusieurs fils Twitter ont également vu le jour sur le réseau social pour permettre aux Thaïlandais de témoigner des difficultés qu’ils rencontrent ou d’envoyer des appels à l’aide. Via les mots clés #bkkflood ou #thaiflood, les utilisateurs du site de microblogging peuvent ainsi suivre l’évolution de la situation en temps réel et coordonner leurs efforts pour venir en aide aux victimes des inondations.

En attendant, des dizaines de documents amateurs circulent actuellement sur les sites de partage et illustrent l’importance des inondations qui frappent la Thaïlande depuis plusieurs semaines. Des images impressionnantes filmées en province ou dans des zones industrielles à proximité de Bangkok et qui montrent que l’eau, qui atteint parfois des niveaux de plusieurs mètres, a littéralement englouti des quartiers entiers de différentes villes du pays.

 

Campagne en ligne contre l’austérité en Grèce

Une semaine après une grève générale de 48 heures qui a paralysé tout le pays, les Grecs s’apprêtent une fois encore à manifester leur mécontentement face aux nouvelles mesures d’austérité récemment adoptées par le Parlement.

Sur Internet, un appel a été lancé pour que tous les foyers placent vendredi sur leur balcon une pancarte sur laquelle sera écrit « Oxi », ce qui veut dire « Non » en grec. Un mot symbolique en cette journée du 28 octobre, fête nationale commémorant le rejet de l’ultimatum de l’Italie de Mussolini en 1940.

Selon les internautes, cette campagne aurait pour origine une banderole déployée dimanche dans les tribunes lors d’un match defootball à Athènes. Une bannière accusant la classe politique du pays de corruption. L’arbitre avait interrompu la rencontre pour demander aux supporters de la retirer, sans succès.

Cet incident aurait donc inspiré des cyberactivistes à organiser une nouvelle journée de mobilisation pour dénoncer la politique d’austérité du gouvernement. Et sous des formes diverses et variées, des images du mot « non » commencent déjà à fleurir sur les réseaux sociaux.

Le blogueur Kartesios
explique pourquoi il participe à cette campagne. En tant que Grec, il se dit exaspéré d’être accusé par toute l’Europe d’être à l’origine de la crise actuelle. Or, s’il concède que la population a une part de responsabilité, il estime que ce sont avant tout les dérives du système politique et financier qui ont plongé le pays dans cette situation.

 

Les indignés « occupent le web »

Des sympathisants du mouvement « Occupy Wall Street » qui a débuté il y a plus d’un mois à New York ont décidé d’apporter leur soutien sur la toile aux manifestants qui protestent contre les excès de la finance mondiale en lançant le mouvement « Occupy the Internet ». Le collectif « Free Art and Technology » met ainsi à disposition des blogueurs des animations en Gif à intégrer sur leurs sites et qui reprennent certains slogans des « indignés américains ». Une méthode de contestation originale qui se veut complémentaire du mouvement qui se déroule actuellement dans les rues de Manhattan.

 

La tendance du jour sur les réseaux sociaux

« Ask Helen Zille », soit « Posez une question à Helen Zille » en français, fait partie des termes les plus populaires sur les réseaux sociaux en Afrique du Sud. Leader de l’Alliance démocratique, le principal parti d’opposition du pays, Helen Zille communique à tout va sur Twitter, répondant quotidiennement aux citoyens qui la sollicitent. Et pour se moquer de son image de femme politique ayant réponse à tout, des internautes ont donc décidé d’inonder cette ancienne journaliste de questions toutes plus absurdes les unes que les autres. Une plaisanterie que la principale intéressée a pris avec humour.

 


Vidéo du jour

Le président russe, Dimitri Medvedev, a mis en ligne cette vidéo lundi sur le blog du Kremlin dans laquelle on peut le voir échanger quelques volants de badminton avec son premier ministre, Vladimir Poutine. Objectif : inciter les écoliers du pays à pratiquer le sport, une activité essentielle selon le président pour rester en bonne santé. Une initiative qui n’est pas sans rappeler les démonstrations sportives régulièrement organisées par Vladimir Poutine que les citoyens russes ont déjà pu admirer en train de dévaler des pistes de ski ou encore effectuer des prises de judo sur les tatamis.

 

 


 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/12/2014 Internet

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

Au sommaire de cette édition : les enfants de Gaza illustrent en dessins leurs aspirations pour le futur ; le sort d’un petit garçon chinois séropositif émeut la Toile locale ;...

En savoir plus

23/12/2014 Internet

Le maire de New York sous le feu des critiques

Au sommaire de cette édition : le maire de New York est vivement critiqué après le meurtre de deux policier ; Les hommes sont invités à serrer les jambes dans le métro de la...

En savoir plus

22/12/2014 Internet

Sony et Kim Jong-Un critiqués sur la Toile

Au sommaire de cette édition : Sony et le leader nord coréen Kim Jong-Un font les frais des critiques des internautes ; le « Glo Up » challenge est la tendance du moment sur la...

En savoir plus

19/12/2014 Internet

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba divise la Toile américaine ; en Turquie, des fans de football sont accusés de terrorisme ; et un...

En savoir plus

20/12/2014 Internet

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

Xeno est un petit monstre de compagnie qui réagit aux caresses des enfants grâce à ses dizaines de capteurs. Il fait partie de la catégorie des jouets connectés, ces nouveaux...

En savoir plus