Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

SPORT

Retour triomphal du XV de France à Paris

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 27/10/2011

Sitôt rentrés, les joueurs du XV de France ont été accueillis en héros à l'aéroport de Roissy puis place de la Concorde à Paris. Malgré la déception liée à la défaite en finale de la coupe du monde, la foule était au rendez-vous.

Les joueurs du XV de France ont été accueillis en héros mercredi à leur retour de la Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande, où ils ne se sont inclinés que d'un point en finale face au pays hôte (8-7).

Près de 2 000 supporters attendaient les Bleus en début d'après-midi à l'aéroport de Roissy, "fiers de leur parcours", comme l'ont dit la plupart d'entre eux.

"Ça fait chaud au cœur", a déclaré Imanol Harinordoquy au micro de FRANCE 24.

Après avoir mesuré leur popularité à Roissy, les Bleus se sont rendus à l'Élysée, où Nicolas Sarkozy les attendait aux côtés de son ministre des Sports, David Douillet.
Arrivés en survêtement - leur tenue de voyage -, ils ont été rapidement reçus par le président qui devait, aussitôt après, se rendre à Bruxelles où se tient le sommet européen sur le sauvetage de la zone euro.

Seul le deuxième ligne Pascal Papé a glissé quelques mots aux journalistes à l'issue de la rencontre. Le chef de l'État a félicité l'équipe pour son parcours et n'a parlé "que de sport" avec les joueurs, leur a-t-il confié.

David Douillet, Ministre des Sports : "lors de la finale, le président se tenait informé du score "

Selon David Douillet, Nicolas Sarkozy a expliqué aux joueurs qu'il était déjà à Bruxelles lors de la finale, dimanche, et qu'il avait alors essayé de se tenir au courant du déroulement du match.

"Et lorsqu'il a compris qu'ils avaient été d'une bravoure, d'une générosité et d'un courage extrêmes en finale, il a été rempli de joie", a ajouté le ministre. Les hommes de Marc Lièvremont ont ensuite rejoint la place de la Concorde pour une rencontre avec le public.

Quelque 20 000 personnes les y attendaient et ont entonné la Marseillaise pour accueillir l'équipe à sa descente du bus. En costume-cravate, cette fois, les joueurs ont pris place sur une estrade ornée d'une affiche proclamant "XV fois merci".

Le périple des Bleus devait se poursuivre dans la soirée sur les plateaux de télévision puisqu'ils étaient les invités du journal de 20h de TF1.


Première publication : 26/10/2011

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Les Bleus "déçus" de l'arbitrage

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Didier Camberabero : "Les Bleus méritaient de gagner"

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    En Nouvelle-Zélande, le "French flair" cuvée 2011 a mauvaise presse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)