Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Economie

Les Bourses ouvrent en nette hausse après l'accord européen

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/10/2011

Les Bourses asiatiques et européennes ont ouvert en forte hausse ce jeudi matin, dopées par l'accord sur la dette grecque et le Fonds européen de stabilité financière (FESF) trouvé par les dirigeants européens hier soir à Bruxelles.

AFP - Les mesures adoptées jeudi matin par les dirigeants européens pour enrayer la crise de la dette en zone euro ont galvanisé les Bourses européennes qui ont toutes ouvert en forte progression, les valeurs bancaires, très malmenées jusqu'ici, s'envolant.

A Paris la hausse était de 2,43%, à Londres de 1,72%, à Francfort de 3,43%, à Milan de 2,68% et à Madrid de 3,02%. Et peu après l'ouverture, la montée s'est encore accentuée à Paris, le CAC 40 prenant 3,74% à 07H11 GMT.

A Francfort, les actions de Deutsche Bank se sont envolées de 10% et celles de Commerzbank de 8%. A Paris, à 07H06 GMT, Société Générale grimpait de 13,51%, Crédit Agricole de 12,85% et BNP Paribas de 12,71%. A Milan également, les valeurs bancaires figuraient parmi les plus fortes progressions, Intesa Sanpaolo bondissant de 6,10% et UBI Banca de 4,57%.

L'accueil a également été très favorable sur les places financières asiatiques, la Bourse de Tokyo terminant sur une ascension de 2,04%.

La zone euro est parvenue dans la douleur à boucler jeudi matin un plan anticrise censé assurer sa survie.

Un accord a d'abord été conclu avec les banques qui porte sur un renoncement de 50% de leurs créances, soit cent milliards d'euros sur un total d'endettement public du pays de 350 milliards d'euros.

Athènes recevra en outre de nouveaux prêts de l'Europe et du Fonds monétaire international de 100 milliards d'euros également d'ici fin 2014, dans le cadre d'un programme qui remplace celui de 109 milliards d'euros décidé le 21 juillet.

En échange de l'effort demandé au secteur bancaire, un accord a été trouvé pour recapitaliser les établissements qui en auraient besoin.

Concrètement, les besoins ont été chiffrés à 106 milliards d'euros par l'Autorité bancaire européenne (EBA). Toutefois, les marchés estiment qu'ils sont nettement supérieurs et le FMI a parlé de 200 milliards d'euros.

Au-delà, les responsables européens ont décidé de démultiplier la puissance de feu de leur Fonds de secours financier pour les pays en difficulté en la portant à 1.000 milliards d'euros dans un premier temps.

Cette enveloppe doit permettre d'éviter que la crise de la dette ne gagne l'Italie et l'Espagne.

Enfin, les pays de la zone euro ambitionnent d'adopter d'ici fin 2012 des "règles d'or" budgétaires à ancrer dans leurs législations.

Première publication : 27/10/2011

  • ZONE EURO

    Les Européens arrachent un accord pour sauver l'euro

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Les principales mesures adoptées par les dirigeants européens

    En savoir plus

  • Union européenne : De la crise de la dette à la faillite politique ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)