Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Afrique

L'ONU met fin au mandat de l'Otan en Libye

©

Vidéo par Emmanuel SAINT-MARTIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/10/2011

L'ONU a adopté à l'unanimité une résolution mettant fin au mandat de l'Otan en Libye. L'intervention se terminera officiellement le 31 octobre alors que le CNT demandait la poursuite de la protection des civils au moins jusqu'à la fin de l'année.

AFP - Le Conseil de sécurité de l'ONU à adopté jeudi à l'unanimité une résolution qui met fin au mandat autorisant le recours à la force en Libye, en dépit des appels du gouvernement de transition libyen pour sa prolongation.

Le Conseil national de transition (CNT) a demandé mercredi le maintien de l'Otan en Libye au moins "jusqu'à la fin de l'année", assurant que même après la mort de Mouammar Kadhafi ses derniers fidèles représentaient une menace pour le pays.

La résolution du Conseil ordonne la fin de l'autorisation d'une zone d'exclusion aérienne et de toute action militaire pour protéger les civils à compter de 23H59 (heure libyenne) le 31 octobre.

L'Otan doit se réunir vendredi à Bruxelles pour déclarer formellement la fin des frappes aériennes en Libye qui durent depuis sept mois.

La résolution du Conseil allège l'embargo international sur les armes de manière à ce que le CNT puisse en acquérir pour assurer la sécurité nationale.

Elle met fin au gel des avoirs de la Corporation nationale libyenne du pétrole, la Zuetina Oil Company, de même que les restrictions visant la Banque centrale de Libye, la Libyan Arab Foreign Bank, la Libyan Investment Authority, et la Libyan Africa Investment Portfolio.

Le CNT a déclaré la "libération" formelle de la Libye le 23 octobre, trois jours après la mort de Mouammar Kadhafi.

L'Otan, qui a mené des frappes décisives dans la chute du colonel Kadhafi, a indiqué qu'il chercherait de nouvelles voies pour aider le CNT dans le domaine de la sécurité. Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, avait estimé mercredi qu'il fallait trouver "une autre façon d'accompagner la transition" en Libye.

Première publication : 27/10/2011

  • LIBYE

    Le CNT demande le maintien de l'Otan jusqu'à la fin de l'année

    En savoir plus

  • LIBYE

    Mouammar Kadhafi a été inhumé dans un lieu secret

    En savoir plus

  • LIBYE

    À Benghazi, le CNT proclame la libération de la Libye

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)