Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

EUROPE

Au moins deux morts dans une attaque kamikaze menée à Bingol

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/10/2011

À Bingol (sud-est), une femme kamikaze s'est fait exploser samedi devant des locaux de l'AKP, au pouvoir, tuant au moins deux personnes. La région est le théâtre d’une insurrection menée par le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) depuis 1984.

AFP - Deux personnes ont été tuées et 12 autres blessées, dont huit grièvement, dans un attentat suicide perpétré samedi dans la ville de Bingol, a indiqué à l'AFP le gouverneur de cette province de l'est de la Turquie, Mustafa Hakan Güvençer.

Le kamikaze, une femme, a également été tuée dans l'attaque devant le siège provincial du parti de la Justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste), au pouvoir, a-t-il dit.

Le ministre de l'Intérieur, Idris Naim Sahin, cité par l'agence de presse Anatolie, avait auparavant fourni un bilan de dix blessés.

"Une bombe a explosé, tuant une personne (ndlr, le kamikaze) et blessant dix autres", a-t-il dit.

Le ministre a affirmé que le bureau de l'AKP n'était pas la cible de cette attaque. "Elle s'est produite à proximité du siège provincial qui n'était pas directement visé", a-t-il ajouté.

De source de sécurité locale, on a précisé que la femme kamikaze, qui portait une ceinture d'explosifs, aurait voulu pénétrer dans le bureau de l'AKP mais remarquée par des agents de sécurité, aurait fait détonner sa charge devant les locaux.

Les attentats suicide sont une tactique utilisée contre les forces de sécurité turques par les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation classée terroriste par bon nombre de pays.

La dernière attaque de ce genre remonte à novembre 2010 à Istanbul, lorsqu'un kamikaze s'était fait exploser sur la place centrale de Taksim, blessant 32 personnes.

L'attentat de Bingol est survenu alors qu'Ankara vient d'achever jeudi une vaste opération contre les rebelles du PKK dans le sud-est du pays, lancée en représailles après la mort de 24 soldats dans des attaques de rebelles à la frontière avec l'Irak.

Première publication : 29/10/2011

  • TURQUIE

    Quatre jours après le séisme, les secours doivent faire face aux intempéries

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Vingt-quatre soldats tués lors d'attaques de rebelles kurdes

    En savoir plus

  • TURQUIE - IRAK

    L'armée turque poursuit ses raids contre les rebelles kurdes dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)